Il est encore temps de proposer un éco-projet

Il ne reste qu’un peu plus de deux semaines pour soumettre à la Ville un éco-projet. Impulsée par l’Agenda 21 de Vénissieux, lequel a été validé par le ministère de l’Environnement, cette proposition s’adresse tous les habitants, qu’ils se regroupent en collectif ou qu’ils se lancent à titre individuel. Les entreprises et les collectivités peuvent également se porter volontaires.
Mis en œuvre sur le territoire de Vénissieux, et autour d’un partenariat associant les citoyens et -selon les cas- des associations, des bailleurs, des clubs de sport, des établissements scolaires, etc., ces éco-projets ont l’objectif de favoriser un développement économique respectueux des hommes et de leur environnement, en privilégiant le développement durable, la biodiversité, le recyclage, la propreté…
Les candidatures pour 2013 sont à adresser avant le 25 janvier. Les formulaires sont disponibles au service municipal de l’environnement et sur internet, à l’adresse suivante :

www.ville-venissieux.fr/développement-humain-durable.
Pour tout autre renseignement, contacter la direction Cadre de vie au 04 72 21 45 06, ou envoyer un mail à : cvigouroux@ville-venissieux.fr
L’an dernier, sept projets ont été retenus par le jury.

Des exemples d’éco-projets
Depuis 2011, de nombreux éco-projets ont été mis en place par les Vénissians. Citons :
– Un atelier de réparation de vélos, boulevard Coblod, animé par l’association Antirouille,
– Une démarche “développement durable” au collège Paul-Eluard, impulsée par les professeurs,
– Un composteur collectif en pied d’immeubles, rue Joannès-Vallet,
– Un hôtel à insectes au Jardin de la passion,
– La création d’un jardin pédagogique au sein du groupe scolaire Saint-Exupéry, d’une mare pédagogique à l’école Louis-Pergaud et d’un jardin collectif d’habitants à la Darnaise,
– Une opération de sensibilisation au pédibus au groupe scolaire Charles-Perrault,
– La mise en place d’une convention entre le collège Elsa-Triolet, l’usine Rhodia Belle Étoile et la mairie de Vénissieux, dont l’objet est la compréhension des enjeux de développement durable, des métiers de l’industrie et de la chimie, ainsi que la réalisation par les élèves d’actions de développement durable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *