Un cyclo-cross bien arrosé

Le 3e cyclo-cross organisé le 10 novembre par l’amicale cycliste du Moulin-à-Vent a marqué les esprits : pluie, boue et glissades à volonté. Le plus dur était vraiment de ne pas abandonner !

Le tracé dessiné par les organisateurs de l’amicale est idéal pour le cyclo-cross. Lors des deux premiers tours, on en riait. Mais après, on a dû parfois poser pied à terre pour franchir des pentes de plus de 15% !
Adressé par Radouane, le junior de Vaulx-en-Velin -classé premier club formateur de France-, le compliment va certainement ravir Guillaume Durand, le président de l’ACMV, et Jean-Luc Lavet, responsable de la section cyclo-cross de l’ACMV qui organise depuis trois ans cette compétition.
Que dire en effet de cette épreuve qui s’est déroulée sur un terrain détrempé, boueux voire infranchissable par endroits, sinon qu’elle a été une réussite ! Plus de 75 adeptes de bains de boue (dont une trentaine de poussins, pupilles, benjamins, minimes et cadets) se sont retrouvés près de la rue du Clos-Verger, pour un parcours de 17 à 18 km aux abords du périphérique, effectué en moins d’une heure. Chargée d’animer la course, Sandrine Forel s’est d’ailleurs montrée très impressionnée par ces téméraires cyclistes.
L’exemplaire Jean-Luc Ravet, un vétéran né dans les années soixante, s’est classé premier Vénissian, assez loin de l’intouchable Nicolas Salah, un Forézien sociétaire de l’ASO Saint-Galmier. Chez les enfants, outre la bonne prestation d’ensemble des Corbasiens qui ont ramené quatre podiums des cinq épreuves programmées par l’ACMV, on notera le bon comportement du Vénissian William Rey Dit Guzer, 2e en cadet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *