Veninov : redémarrage en janvier, quinze embauches avant décembre ?

Les Veninov avaient rendez-vous ce mercredi après-midi en région parisienne, avec le liquidateur judiciaire. Leur objectif : avoir des précisions sur la reprise de l’activité sur le site de Vénissieux. Il faut dire que leur inquiétude était grande : sans nouvelles depuis cet été de Windhager, le repreneur, ils craignaient un nouveau volte-face dans ce dossier sensible, dans lequel se sont largement impliqués les pouvoirs publics.
En présence de Me Sénéchal, le liquidateur judiciaire, de représentants du groupe autrichien et du juge du tribunal de commerce de Nanterre en charge du dossier, les Veninov -qui étaient accompagnés par le sénateur Guy Fischer et par le député honoraire du Rhône André Gerin- ont obtenu ce qu’ils étaient venus chercher : des informations. Même si elles diffèrent de ce qui était annoncé au moment de la reprise. Si « le juge a mis l’accent sur les ordonnances rendues au moment de la reprise par Windhager », selon les dires des Veninov, les embauches immédiates devraient se limiter à quinze personnes avant décembre, auxquelles s’ajoutent cinq postes d’encadrement. Environ 30 à 40 salariés supplémentaires, selon les plans initiaux de Windhager, rejoindraient en début d’année prochaine les rangs de la nouvelle société, dont la création devrait être actée dans les prochains jours. L’activité reprendrait à ce moment-là.
Une nouvelle rencontre avec les salariés est prévue le 20 novembre. Le plan de reprise devrait alors être finalisé. D’ici là, de menus travaux de remise en état du site doivent commencer. Enfin, un partenariat avec une autre entreprise, afin de faciliter le retour de Veninov sur le marché français, sera probablement conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *