Subventions aux centres sociaux : le Conseil général revient sur sa décision

La mobilisation a payé. À l’occasion de la session délocalisée de l’assemblée départementale à Monsols, le 22 juin dernier, le président Michel Mercier à dû revoir sa copie concernant la diminution des subventions allouées aux centre sociaux. Les deux conseillers généraux de Vénissieux, Marie-Christine Burricand (canton sud) et Christian Falconnet (canton nord), se disent aujourd’hui satisfaits.
Une forte délégation des représentants et responsables des centres sociaux s’est d’ailleurs déplacée jusqu’à Monsols où s’est tenue la séance publique du conseil général du 22 juin. Tous les centres sociaux de la ville étaient réprésentés. Habitants, responsables des centres sociaux et élus se sont mobilisés pour obtenir les moyens nécessaires à leur fonctionnement. Michel Mercier et sa majorité de droite ont dû revoir leur copie et annuler la baisse en revenant aux montants des subventions de l’an dernier. Il y avait urgence : lors de l’assemblée départementale de fin mars, les centres sociaux avait vu leur subvention baisser de manière conséquence.
Autre dossier important : le vote des subventions aux autres associations, également en baisse, a été repoussé à la prochaine séance. Les deux conseillers généraux vénissians appellent une nouvelle fois à la mobilisation et à la vigilance. « Le recul du conseil général prouve que la résistance et la mobilisation paient et qu’il faut continuer sur cette voie ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *