Groupe solaire du Centre : un nouveau souffle pour l'école centenaire

L’urbanisation du centre-ville entraîne fort logiquement l’augmentation du nombre d’élèves inscrits au groupe scolaire du Centre. Cette année, les treize classes de l’école élémentaire accueillaient 327 enfants. En maternelle, ils étaient 298 pour onze classes. À la prochaine rentrée, 353 élèves sont attendus en élémentaire, ce qui entraînera l’ouverture d’une 14e classe par l’inspection académique. Mais l’espace manque pour créer de nouvelles salles. Quant au restaurant scolaire, il est désormais sous-dimensionné.
Dans un premier temps, et pour équilibrer les effectifs entre le Centre et Gabriel-Péri, le conseil municipal a décidé la mise en place d’un périmètre commun aux deux groupes scolaires, en fonction de leurs capacités d’accueil respectives. Et plus aucune dérogation n’est acceptée pour l’école du Centre.
Les services municipaux ont par ailleurs reçu mission de plancher sur un agrandissement du groupe scolaire, en concertation avec les deux directeurs, les enseignants, les parents et les DDEN. Présenté en avril à l’école, le projet sera encore affiné avant d’être lancé, pendant l’année scolaire 2013-2014. “Nous allons construire un nouveau restaurant scolaire sur une partie du terrain de sport, explique Christian Falconnet, l’adjoint au maire en charge du secteur. D’une capacité de 600 m2, il pourra accueillir 240 élèves d’élémentaire et 130 de maternelle. L’ancien restaurant sera transformé en quatre salles de classes, avec sanitaires et locaux de nettoyage. » Une cour de récréation avec préau sera également créée pour les maternelles. Quant au terrain de sport, il sera transféré le long du boulevard Laurent-Gérin, à la place de l’espace vert qui jouxte l’école. Hors temps scolaire, il sera accessible aux habitants du quartier.
Les travaux devraient commencer à l’été 2013. Leur coût : 2,5 millions d’euros, financés par la Ville. La livraison est prévue pour septembre 2014.
“Ce projet avait été annoncé par le maire, Michèle Picard, lors des assemblées générales des conseils de quartier, rappelle Christian Falconnet. Tout cela va redonner un nouveau souffle à notre école centenaire.« 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *