Christophe Girard (Divers droite – UMP) veut incarner le “bon sens”

Comme il en a donné l’habitude au conseil municipal, au grand dam de la majorité politique de gauche qui dénonce son “faux nez”, Christophe Girard aborde ces législatives en revendiquant ne pas faire de politique, en tout cas au sens où on l’entend usuellement. Quand on lui rappelle qu’il bénéficie du soutien et de l’investiture de l’UMP, le conseiller municipal jure ne rechercher que le “bon sens”, le “pragmatisme”.

Par exemple au sujet de la délinquance : “Je ne dis pas qu’il ne faut pas construire de prison, mais on ferait bien de s’interroger sur les causes plutôt que de traiter les effets”. Un homme de gauche ne le démentirait pas. “Mais non, dit-il, ce n’est pas être de gauche que de dire cela, c’est du réalisme.” Et de donner son leitmotiv : “Je suis un élu de terrain, je prends le monde tel qu’il est et je l’accompagne pour qu’il progresse”.
Il reprend toutefois des accents très politiques pour dénoncer la politique “idéologique”, “marxiste”, “stérile et stérilisante”, menée à Vénissieux. “Notre territoire souffre d’un pouvoir figé à gauche depuis trop longtemps, assène-t-il. Cette démoralisation généralisée limite le dynamisme et paralyse l’expression des innombrables talents de ses habitants.”
Reste que la 14e circonscription est celle qui a voté le plus à gauche dans le Rhône à l’élection présidentielle. S’y imposer relèverait de l’exploit, d’autant que le Front national fait également des scores élevés. “Seules sont perdues d’avance les batailles qu’on ne livre pas”, martèle Christophe Girard, convaincu que “le vote rejet de la présidentielle ne saurait masquer que depuis bien longtemps la gauche n’enregistre plus de réels plébiscites aux élections locales.”
Il aura pour suppléante Thérèse De Souza, une San-Priote de 32 ans.

Une pensée sur “Christophe Girard (Divers droite – UMP) veut incarner le “bon sens”

  • 16 mai 2012 à 9 h 22 min
    Permalink

    L’article ne dit pas que GIRARD était parti sous l’étiquette de Philippe de Villiers en 2007 le MPF pour faire ………….3 % !!!

    maintenant c ‘est DVD-UMP pfffff lool

  • 16 mai 2012 à 9 h 22 min
    Permalink

    L’article ne dit pas que GIRARD était parti sous l’étiquette de Philippe de Villiers en 2007 le MPF pour faire ………….3 % !!!

    maintenant c ‘est DVD-UMP pfffff lool

  • 16 mai 2012 à 9 h 22 min
    Permalink

    L’article ne dit pas que GIRARD était parti sous l’étiquette de Philippe de Villiers en 2007 le MPF pour faire ………….3 % !!!

    maintenant c ‘est DVD-UMP pfffff lool

  • 16 mai 2012 à 9 h 22 min
    Permalink

    L’article ne dit pas que GIRARD était parti sous l’étiquette de Philippe de Villiers en 2007 le MPF pour faire ………….3 % !!!

    maintenant c ‘est DVD-UMP pfffff lool

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *