Y aura-t-il une 20e édition du tournoi des petits champions ?

Déjà annulé la saison dernière pour des raisons financières – le club des Minguettes annonçait un déficit de plus 40 000 euros – le tournoi des petits champions risque d’être une fois encore repoussé aux calendes grecques.

« L’an dernier, pour éviter que le club soit sanctionné par la DNCG (N.D.L.R. : Direction nationale de contrôle de gestion des clubs), la municipalité nous avait accordé une subvention exceptionnelle de 40 000 euros, rappelle José Inzirillo, salarié du club, également responsable de l’organisation de ce tournoi des champions. Il faut savoir que la DNCG n’hésite pas à rétrograder dans des catégories inférieures les clubs présentant des budgets déficitaires. D’où mes craintes de faire retomber l’ASM dans le rouge si nous prenons le risque d’organiser cette 20e édition en avril. Le budget nécessaire pour organiser ce tournoi dépasse les 34 000 euros. Même si nous le réduisons à 25000 euros, par exemple en invitant moins d’équipes, on ne sera pas en mesure de réunir cette somme. Il faut parfois être raisonnable, patient et lucide. Je préconise donc d’attendre des jours meilleurs avant de reconduire cette manifestation. Je suis bien évidemment conscient que beaucoup vont être déçus, notamment les enfants, mais qui ne le serait pas ? »
Pourtant, tout le monde n’est pas sur cette ligne à l’ASM. Notamment le président. Ahmed Zouak, qui dirige le club depuis deux ans, n’a pas jeté l’éponge. Appuyé par quelques dirigeants, il essaie de tout mettre en œuvre pour que le tournoi se déroule malgré tout en avril. Quitte à inviter moins d’équipes prestigieuses. Laquelle des deux options l’emportera ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *