Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Accession sociale à la propriété : une convention tripartite pour “Véniciel”

L’ANRU, la Ville de Vénissieux et l’OPAC du Rhône ont signé une convention d’accession sociale concernant “Véniciel”. Ce programme immobilier, le premier de l’opération Vénissy, s’est vendu en un temps record. Au cœur des Minguettes.

L’ANRU, la Ville de Vénissieux et l’OPAC du Rhône ont signé une convention d’accession sociale concernant “Véniciel”. Ce programme immobilier, le premier de l’opération Vénissy, s’est vendu en un temps record.
Le programme de logements “Véniciel” n’est qu’une partie de l’opération de l’îlot “Casino” qui vient de s’engager sur le plateau, elle-même n’étant que la première étape du réaménagement de Vénissy qui va s’étaler jusqu’en 2018. Un petit immeuble de 16 logements. Mais ce n’est pas sa taille qui fait son importance. Plutôt le fait qu’il s’agit d’un programme d’accession à la propriété lancé au cœur des Minguettes. Plus encore, c’est la vitesse à laquelle se sont vendus ces 16 logements qui interpelle. Il n’a fallu qu’une journée à l’OPAC du Rhône, le 28 mai dernier, pour boucler la commercialisation. 130 acheteurs s’étaient présentés !
Ce succès s’explique par la convention de subventionnement, signée officiellement ce lundi par Michèle Picard, maire de Vénissieux, Guy Levi, conseiller territorial adjoint de l’ANRU (Agence nationale pour la rénovation urbaine) et Philippe De Mester, directeur général de l’OPAC du Rhône. Ce partenariat, qui s’inscrit dans le cadre de l’accession sociale à la propriété, a permis d’offrir des conditions de vente tout à fait exceptionnelles : un m2 à moins de 2000 euros, une assurance revente, une garantie de rachat et un relogement en cas de problème financier. Majoritairement, les personnes qui sont devenues propriétaires viennent du locatif social.
“Dans le cadre de la convention ANRU, 219 logements ont été reconstruits depuis 2007, dont 94 en accession sociale à la propriété, a précisé Michèle Picard. Les Vénissians sont les premiers à se saisir de cette opportunité. Selon les programmes, ils représentent 50 à 75 % des accédants et 30 à 40 % proviennent du plateau des Minguettes.” Les autres accédants sont originaires de toute l’agglomération, y compris des arrondissements lyonnais. L’opération Vénissy devrait encore renforcer cette attractivité. “Nous allons recréer un véritable quartier pour une nouvelle centralité du plateau”, a indiqué le maire.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également