Un radar feu rouge boulevard Ambroise-Croizat

Un radar feu rouge a été installé le 9 décembre, boulevard Ambroise-Croizat, après la Gare de Vénissieux, en direction de Lyon, au carrefour avec la rue des Combats-du-24-août-1944. Il est encore en période de test mais devrait entrer en fonctionnement très prochainement, sans doute avant la fin du mois de janvier (la préfecture ne précise pas la date). La règle du jeu est simplissime : le franchissement du feu rouge entraîne une perte de quatre points sur le permis de conduire et une amende de 135 euros.
Le radar est installé sur un poteau environ 20 mètres avant le feu tricolore. Il est orienté pour que les photos soient prises par l’arrière. Au pied du feu, deux lignes équipées de capteurs magnétiques sont installées dans la chaussée : la première juste avant, la seconde quelques mètres après. Si un véhicule franchit la première ligne alors que le feu est au rouge, une photo est prise par le radar. Au franchissement de la seconde ligne, une deuxième photo se déclenche et l’infraction est alors enregistrée. Si l’on passe au feu orange, le flash ne se déclenche pas.
Contrairement aux autres radars, le radar feu rouge n’est pas signalé par un panneau et ne dispose d’aucun appareil de mesure de vitesse des véhicules. Il existe actuellement une dizaine d’appareils de ce type dans l’agglomération lyonnaise. C’est le premier installé à Vénissieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *