Les communistes de Vénissieux préparent déjà la rentrée

Septembre sera vite là. Sur leurs agendas, les communistes de Vénissieux ont déjà coché plusieurs dates qui, de mois en mois, les emmèneront vers 2012 et les élections présidentielle (avril) et législatives (juin). Après la fête de l’Huma, ils se consacreront à la préparation d’une manifestation qui se déroulera à Vénissieux le 23 ou le 24 septembre “pour le logement, l’emploi et le pouvoir d’achat, avec toutes les forces sociales, syndicales et politiques qui le désirent”.

Juste après s’ouvrira le Grand Rendez-vous de la Ville. Cette initiative-là est municipale mais “nous voulons connecter les deux événements”, assure Serge Truscello, le secrétaire de la section. “Nous entendons montrer que malgré les difficultés, les Vénissians sont capables de lutter et de se rassembler.”
Début octobre est annoncée une initiative sur l’immigration. Prévue bien avant la conférence de presse qu’André Gerin a tenue le 20 juin et les débats qu’elle a provoqués (dont ce blog a rendu compte dans les jours passés), la rencontre veut aussi lever une certaine confusion : “La question posée est celle de la déréglementation du travail, pas celle du rejet des immigrés de France, affirme Marie-Christine Burricand. Notre conception du monde, c’est que les gens ne soient pas poussés à l’exil par la faim et qu’on leur donne les moyens de rester dans leur pays s’ils le souhaitent.”
Le 10 novembre, autre débat, celui-là sur la place des immigrés dans la résistance au nazisme. Il s’appuiera sur la projection d’un film (“Le réseau de la mosquée de Paris”) et des témoignages. Une initiative qui se prépare avec des associations d’anciens combattants, pour rappeler que la résistance a été un grand moment d’engagement international. Cette soirée lancera les 4e Rencontres internationalistes de Vénissieux, le 12 novembre ; l’après-midi notamment sera consacrée aux révoltes du monde arabe, avec des militants de Tunisie, d’Egypte, du Maroc et d’Algérie.
Et les élections dans tout ça ? “Une assemblée générale des communistes de Vénissieux se tiendra à la rentrée. D’une façon ou d’une autre, nous serons présents dans la campagne présidentielle. Mais il faut rappeler que le militantisme, c’est d’abord un volontariat…” Enfin, concernant les élections législatives, les deux dirigeants de la section soulignent : “Les statuts du PCF prévoient la désignation des candidats par les communistes eux-mêmes. Sur la 14e, ce sont donc les communistes de la 14e qui décideront.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *