Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Bioforce : les prix du concours solidaire

Sympathique cérémonie que celle de la remise des prix du concours solidaire à l’institut Bioforce, ce 10 juin, en présence de plusieurs personnalités : Benoît Silve, directeur général de Bioforce Développement, Alain Marc, préfet du Rhône à l’égalité des chances, Michel Calzat, représentant de l’État, Dounia Besson, vice-présidente du Grand Lyon, et Michèle Picard, maire de Vénissieux, accompagnée de quelques élus. Il s’agissait de valoriser des actions de solidarité menées par des jeunes, “mettre en lumière les énergies positives qui existent dans les quartiers”, pour reprendre la définition donnée par Benoît Silve.

“C’est la première fois que j’assiste à cette remise de prix”, annonçait le préfet, en place depuis seulement deux mois. Cet ancien chef de cabinet du ministre de la Défense reconnaît qu’il est important de “donner une meilleure image des quartiers, où la majorité des jeunes représentent un élément positif.”

Benoît Silve présentait ensuite quelques chiffres : “722 personnes, 12 structures et 4 associations d’habitants ont été directement appuyées par le Pôle de développement local de Bioforce, ce qui représente 7855 personnes indirectement touchées par 13 projets et 26 événements, plus de 1100 jeunes sensibilisés à travers 8 collèges, 3 lycées et des structures jeunesse.”

Michèle Picard évoquait ces “îlots de résistance”, ajoutant : “Bioforce est un lieu d’espoir, d’humanité, que Vénissieux est très fière d’avoir. Pour la deuxième fois, le concours est ouvert à d’autres villes de l’agglomération.” Et, s’adressant directement aux jeunes, elle les félicitait de “faire évoluer le regard que l’on porte sur la jeunesse de nos quartiers”.

Pour la session 2011 du concours solidaire, ont participé 28 jeunes, âgés de 14 à 17 ans et venant de Vénissieux, Vaulx-en-Velin, Décines et Lyon. Appuyé par le centre social Georges-Lévy de Vaulx-en-Velin, le premier groupe (La puissance de l’enfance solidaire) a choisi d’aider les enfants déshérités. Grâce à la kermesse qu’il a organisée, il a été remarqué par le jury pour “le projet solidaire le mieux organisé” et “l’événement le plus convivial”. Les Reid (MJC Laënnec-Mermoz et MJC Monplaisir) ont reçu “le prix de l’esprit d’équipe et de la créativité”. Crew Dance, du centre social des États-unis, a obtenu “la mention des meilleurs ateliers artistiques et du partage”. Les Cosmopolitas (centre social Michel-Marillat, Décines) se sont vu remettre “la mention du projet solidaire le plus favorable aux échanges et le prix du lien entre générations”.

L’EPJ Charréard soutenait le groupe Âmes d’enfants qui a travaillé avec les enfants hospitalisés et a reçu “le prix de la persévérance et de la motivation”. Enfin, Samir et Hacène (Handi-Bio), avec l’aide de l’EPJ Charréard, sont devenus les lauréats du concours solidaire. Ils ont monté l’exposition “Un autre regard” avec des handicapés moteurs. Ces clichés en noir et blanc ont été montrés à la Maison des associations, à l’hôtel de ville et ils le seront samedi au stade Laurent-Gérin où se tient la Fête du sport et de la jeunesse. Ils seront encore à voir le 12 juillet aux Fêtes Escales.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

Outre la traditionnelle Fête de la solidarité, cette fin d'année sera marquée par l'organisation, au centre-ville, d'un marché de Noël.

Actus

L'école Anatole-France et la maison de l'enfance ont reçu le Spatiobus du Centre national d'études spatiales (CNES). De quoi créer des vocations.

Actus

Président de Vénissieux Boxe française, Gaby Boucher est décédé ce jeudi 1er décembre, à l'âge de 76 ans.

Actus

À l'initiative des communistes vénissians, une délégation s'est rendue en Algérie, à l'occasion des 60 ans de l'indépendance du pays.

Culture

Au sein de la Maîtrise de l'Opéra, la Vénissiane Sarah Ledésert participe au gala de Noël, joué à l'église Saint-Bonaventure aux Cordeliers, du 11...