Ma ville propre : les enfants messagers

Les élèves des groupes scolaires Pasteur et Charréard ont participé mardi 24 mai à un forum « paroles d’enfants » organisé par la Ville de Vénissieux dans le cadre de la Semaine de la propreté. De nombreux élus dont le maire Michèle Picard et deux de ses adjoints, Christian Falconnet et Pierre-Alain Millet, y ont participé et écouté attentivement les échanges. Intitulé “Ma ville propre”, le débat a été passionnant. Et, il semble bien que de nombreux petits Vénissians sont incollables sur les questions d’environnement.

« On doit trier nos déchets et ne pas mettre n’importe quoi dans les poubelles. C’est important pour notre environnement et pour que notre ville soit agréable à vivre”, assurent d’emblée certains écoliers. Pascal Giraudon (de l’Apasev), animateur de ce forum, interroge les enfants : “Savez-vous qu’il faut 4 000 ans avant qu’une bouteille en verre disparaisse si vous la jetez dans la nature ? D’où l’importance de les déposer dans des conteneurs spécifiques. » Autre sujet abordé : les composteurs : “30% du volume de votre poubelle peut se transformer en compost. Parlez-en à vos parents ! » “Est-ce qu’on peut installer des composteurs dans les écoles ?” demande un enfant. Un autre intervient : “Et que deviennent toutes les feuilles qui tombent des arbres à l’automne ?” La responsable du service environnement de la Ville, Cécile Vigouroux, répond : “Elles sont ramassées, mises en sac et transformées en terreau. »

Un représentant de la Sacoviv s’adresse ensuite aux enfants : “À Max-Barel par exemple, nous avons 450 logements environ, habités par 4 ou 5 personnes en moyenne. Chacune produit 300 kg d’ordure ménagère par an. Vous imagez le tonnage de déchets à la fin de l’année ! Essayons de bien respecter les règles de tri. On constate aussi que de plus en plus d’encombrants sont déposés n’importe où. Rappelez à vos parents qu’il y a une déchetterie. » Abordés également, les problèmes liés aux chiens en ville : certains enfants réclamaient des « distributeurs de sacs ou de mouchoirs pour ramasser leurs excréments, parce que c’est sale. »
Rythmée par la diffusion de films, l’après-midi s’est terminée par un goûter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *