Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Apasev : fréquentation stable, situation saine

L’assemblée générale de l’Apasev (Association pour la promotion des activités socio-éducatives de Vénissieux) s’est tenue jeudi dernier à la salle Irène-Joliot-Curie en présence de sa présidente, Yolande Peytavin, également première adjointe au maire. Serge Lombardi, le directeur de la structure, a dressé un bilan complet des activités devant plus d’une centaine de personnes.
“La fréquentation des centres de loisirs avec repas (Clos-Verger, Centre, Anatole-France et Eyzin-Pinet) est en nette augmentation. Une cinquantaine de classes de ville et d’environnement ont également été organisées : ainsi, plus de mille enfants ont participé à un vrai projet pédagogique, conduit à Vénissieux, à Champagneux ou au Noyer. L’accueil d’associations ou de groupes dans ces structures de Champagneux et du Noyer reste stable. La fréquentation du camping de Portiragnes est, elle, en légère baisse : 500 familles de Vénissieux y ont tout de même séjourné l’été dernier, ce qui représente environ 2000 personnes.
Pendant les vacances scolaires, les centres de loisirs ou les maisons de l’enfance “sans repas” ont accueilli  2 230 enfants différents. 600 enfants (Eyzin-Pinet compris) ont fréquenté les centres avec repas. Toujours pendant les vacances, 500 enfants et 200 jeunes de plus de 12 ans ont participé à des séjours dans les structures de la Ville (Noyer, Champagneux) ou avec des partenaires tels que les Francas.
Cette bonne nouvelle en entraîne une autre : la situation financière de l’Apasev est saine. “Les comptes sont en excédent de 18 067 euros, souligne Serge Lombardi. On le doit à des recettes supplémentaires de la Caisse d’allocations familiales, qui calcule différemment cette année la prestation de service des maisons de l’enfance. ” La subvention allouée à l’Apasev par la Ville s’élève à  2,45 millions d’euros.
Se félicitant de ces résultats, Yolande Peytavin soulignait la diversité et l’intérêt des activités proposées par l’Apasev : “Les réunions du conseil d’administration très régulières valident toutes ces actions et je remercie très chaleureusement ses membres, très présents et actifs.” La présidente vantait aussi l’intérêt du livre “L’invention du possible” qui retrace l’histoire du service municipal de l’enfance à Vénissieux : “Ce petit moment de nostalgie qu’apporte sa lecture est porteur d’espoir. Car les valeurs sur lesquelles reposait la politique de la Ville à la création de ce service sont toujours d’actualité.”

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez également

Express

“Ciociari”, ainsi nomme-t-on les habitants de la région située entre Rome et Naples, dans la chaîne des Apennins. Une région d’où ont migré la...

Express

Dans le cadre du projet Plateau Fertile, les associations Graines de Bio-Divers-Cité et Le Passe-Jardins vont créer un espace écologique sur un terrain de...

Express

– Anatole-France – Paul-Langevin : permanence mardi 5 mars à 18h30, en salle n°2 de la Maison des fêtes et des familles (20, avenue...

Express

Depuis le 1er janvier 2024 et conformément à l’évolution réglementaire, les marchés forains organisés à Vénissieux présentent de nouvelles règles de gestion des déchets....

Express

Des vestiges gallo-romains à l’immigration, en passant par les rosiéristes, la Résistance, la Déportation, les usines et les luttes ouvrières, Vénissieux est une ville...