Classe sauvage au groupe scolaire Jean-Moulin

Importante mobilisation ce lundi matin dans la cour de la maternelle Jean-Moulin

Dès 8 heures ce lundi matin, de nombreux parents d’élèves de la maternelle Jean-Moulin étaient rassemblés pour manifester dans la cour. À leurs côtés le maire de Vénissieux, Michèle Picard, ainsi qu’un grand nombre d’élus dont les deux conseillers généraux, Christian Falconnet et Marie-Christine Burricand. Tous venus dénoncer le non-remplacement des enseignants absents.

Mme Hamitouche, présidente de l’association (indépendante) de parents d’élèves du groupe scolaire Jean-Moulin s’adressait à tous : “Chaque enfant a droit à un enseignement de qualité. Nous ne pouvons pas tolérer que les enseignants absents ne soient pas remplacés. Rien que dans notre groupe scolaire, une maîtresse de grande section de maternelle partie en congé de maternité n’est pas remplacée. Son absence était prévue depuis le mois de septembre. L’académie en était avertie. En élémentaire, depuis une semaine et pour un mois, une enseignante de CE2 est en arrêt, tandis que le poste à mi-temps d’une enseignante de CLIN n’est pas remplacé non plus.
“Tous les jours nous appelons l’inspecteur de l’Education nationale mais en vain, poursuit Mme Hamitouche. Ce matin, la coupe est pleine. Nous avons décidé d’organiser une classe sauvage : pendant une heure, deux parents se relayent pour garder les enfants dans leur classe. Ce qui permet de les laisser à l’école sans qu’ils aillent surcharger les autres classes.”
Michèle Picard, venue soutenir les parents et les enseignants, défendait « une école publique, laïque et de qualité« . « À Vénissieux, plusieurs groupes scolaires sont concernés. Et il semble que la colère monte dans certains collèges pour ce même problème. À l’heure où le gouvernement annonce de nouvelles suppressions de postes, le constat est simple : l’État est en défaut sur l’une de ses principales missions régaliennes. L’enseignement pour tous n’est plus assuré. C’est inacceptable ! »
Le maire a proposé aux parents de prendre rendez-vous à l’académie et de les y accompagner. Pour montrer son soutien et sa détermination, elle a également décidé d’assurer la classe aux enfants ce mardi entre 10 heures et 11h30 avant de participer à la manifestation organisée à l’initiative du SNUipp sur le parking du groupe scolaire Jean-Moulin à 11h45. Pour les représentants du syndicat, “ces situations de non remplacement perdurent et les zones d’éducation prioritaire sont les premières touchées. Lorsque les parents interpellent l’inspection académique, l’administration leur répond que Vénissieux n’est pas une priorité. Et bien nous, nous voulons le contraire.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *