Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Important chantier au collège Elsa-Triolet

Une vaste opération de restructuration a été lancée pendant les vacances de Noël au collège Elsa-Triolet par le Conseil général. Elle s’étendra jusqu’en février 2012. Ce chantier de grande envergure -son coût est de 1,9 million d’euros- comprend notamment la restructuration du Pôle sciences comprenant deux salles de SVT et deux salles de physique ; la restructuration de la salle polyvalente ; la construction d’un préau de 275 m2. L’ancien logement du gardien, situé dans le bâtiment principal, laissera place à deux salles de réunions et d’accueil ainsi qu’à des locaux d’archivage. Sans oublier la mise aux normes de l’accessibilité en faveur des personnes handicapées aussi bien à l’intérieur que dans les espaces extérieurs (installation d’un ascenseur, de rampes, de sanitaires en rez-de-chaussée…). Les abords et les accès extérieurs vont également être réaménagés au niveau de l’accès piéton principal du collège (création d’un palier horizontal, avec mise en place d’une signalétique adaptée).
Cette rénovation fait suite à la mise aux normes du système de sécurité incendie effectuée l’été dernier pour un coût de 320 000 euros ainsi qu’au remplacement des volets roulants (40 000 euros).
Ces travaux, les conseillers généraux Marie-Christine Burricand et Christian Falconnet les réclamaient avec insistance. “Nous sommes très attentifs à la situation des collèges de Vénissieux, en particulier d’Elsa-Triolet, de Paul-Eluard et de Louis-Aragon qui n’ont jamais été vraiment réhabilités depuis leur construction dans les années soixante-dix, précisent-ils. C’est inconcevable alors que l’équité de traitement des collégiens dans le département est pour nous un principe intangible. Or, nous avons en mémoire la bataille qu’il a fallu mener pour la reconstruction d’Honoré-de-Balzac et de Jules-Michelet, qui ont été les deux derniers collèges de type Pailleron à être reconstruits dans le département.”
Si les élus sont satisfaits des travaux qui ont débuté à Triolet, ils demandent que le département porte son attention sur Éluard et plus encore sur Aragon. “Aragon accueille de plus en plus d’élèves et les locaux ne sont pas adaptés. C’est pourquoi nous avons organisé des visites sur place avec la vice-présidente chargée des collèges qui a semblé d’accord avec nous. Nous souhaitons que le département fasse maintenant d’Aragon une priorité soit en le réhabilitant totalement soit en le reconstruisant sur site. »

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également