À l'Espace arts plastiques, Xue-feng Chen jette un pont entre deux rives

Prévu le 14 janvier dernier, le vernissage de l’artiste chinoise Xue-feng Chen a été repoussé d’une semaine. Il se déroulera à l’Espace arts plastiques de la Maison du peuple, ce vendredi  21 janvier, à partir de 18h30. L’exposition sera visible jusqu’au 26 mars.
“Anaana”, c’est le nom de la manifestation, présente un travail qui se partage entre la culture traditionnelle du Yunnan, région de la Chine dont Xue-feng est originaire, celle des jiama (images aux couleurs très vives gravées sur bois), des broderies confectionnées à la maison et des esprits qui vivent dans la maison. Une fois en Europe, la jeune artiste a tout d’abord cherché à évacuer ses racines, pour se rendre compte quelques années plus tard qu’elles enrichissaient ses créations. À mi-chemin entre l’héritage familial et l’Occident, Xue-feng Chen pose un regard neuf et synthétique sur deux cultures complètement différentes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *