On se lève tous pour la Tunisie

Le témoignage poignant d'une commerçante tunisienne

Beaucoup d’émotion et de respect ont marqué, mardi 18 janvier, place de la Paix, le rassemblement organisé en solidarité avec le peuple tunisien.
À l’appel de nombreuses associations maghrébines (dont la section de Vénissieux de l’amicale des Tunisiens) et de partis politiques de gauche*, une centaine de personnes ont écouté les témoignages, souvent poignants, de Franco-Tunisiens, comme celui de cette commerçante qui a dû quitter la Tunisie, rackettée et humiliée… “Je vous en supplie, a-t-elle martelé. Aidez-nous à nous débarrasser de ce parti unique qui œuvre encore à travers ce gouvernement provisoire.”

On retiendra aussi ce vibrant témoignage de Marouani, un jeune homme qui n’a cessé d’appeler à la vigilance, tout en rendant hommage aux victimes. Responsable de l’association des familles franco-maghrébines de Vénissieux, Hajri Tahar a remercié les Vénissians pour leur soutien et insisté sur la nécessité de suivre au quotidien et soutenir ces événéments qui doivent permettre à la Tunisie de sortir d’une longue période d’humiliation et d’exploitation.
Les intervenants, représentants des principaux partis politiques et syndicats de Vénissieux, ont tour à tour rendu hommage au courage du peuple tunisien et honoré la mémoire de Mohamed Bouazizi, l’étudiant qui s’est immolé devant la mairie de Sidi Bouzid, geste de désespoir devenu le symbole de la révolte du Jasmin. Ils ont également rappelé les dégâts causés par régime dictatorial de Ben Ali et demandé l’ouverture d’une information judiciaire pour détournement d’argent public et corruption. “Avec les forces progressistes tunisiennes, tous les espoirs sont permis d’une reprise en main par le peuple de l’avenir de ce pays. Nous ne sommes qu’au début d’un long processus de libération et d’émancipation, a conclu Michèle Picard, le maire de Vénissieux. Il ne faudrait pas que les principaux acteurs soient spoliés de cette victoire qu’ils viennent de remporter. Aujourd’hui, les peuples se lèvent et sont en marche pour la dignité et la liberté.”

* Rassemblement à l’appel de : section de Vénissieux de l’Amicale des Tunisiens, association des Algériens du sud-est lyonnais, association de la communauté algérienne de l’est lyonnais, association des familles franco-maghrébines de Vénissieux, union locale CGT, Lutte ouvrière, Mouvement de la jeunesse communiste de France, Parti de gauche, Mouvement républicain et citoyen, sections de Vénissieux du Parti communiste français et du Parti socialiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *