Grève bien suivie au lycée professionnel Marc-Seguin

76% des enseignants du lycée professionnel Marc-Seguin, à Vénissieux, ont suivi mardi l’appel à la grève lancé par la CGT Educ’Action. Dès 7h30, un piquet de grève était en place. Pour Olivier Champoussin, professeur et syndicaliste, « les revendications sont simples” : “Nous voulons que les deux postes qui ne sont pas pourvus pour cause de congé de maternité soient remplacés au plus vite. Les élèves ont besoin d’un documentaliste et d’un professeur d’économie et de gestion. » Des élèves qui, d’ailleurs, sont bien trop nombreux par classe : « 30, c’est beaucoup trop pour apprendre. Il faut descendre à 24 pour arriver à un bon résultat. » Les grévistes demandent également que les six postes d’assistants de vie scolaire soient reconduits à la rentrée 2011.

Autre sujet de contestation, le programme CLAIR (collèges et lycées pour l’innovation, l’ambition et la réussite), expérimenté depuis septembre 2010 dans les 105 établissements de France (dont Seguin) qui, d’après le ministère, concentrent le plus de difficultés en matière de climat scolaire et de violence : « Ce n’est qu’un dispositif sans moyens et sans encadrement des élèves, assure Olivier Champoussin. Il ne participe en aucun cas à l’amélioration du système, mais plutôt à sa destruction. »

Une nouvelle assemblée générale doit avoir lieu jeudi. Et la CGT a lancé un autre appel à la grève pour le 22 janvier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *