Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Collège Aragon : la classe parfum jette ses dernières effluves

Plus que quelques jours et la première classe de 6e à option  « parfum » proposée au collège Aragon fermera ses portes, le temps des vacances d’été. Mais forte de son succès, l’équipe pédagogique repartira de plus belle en septembre, avec de nouveaux élèves de 6e.
Tout au long de l’année, les élèves de la classe ont eu la chance de participer à de nombreuses activités :  fête de la science à La Doua, visites de musées, rencontres  variées : historien, conteur, chercheur au CNRS… En cette  fin de l’année, leur emploi du temps s’est encore accéléré avec la présentation à la salle Erik-Satie d’un spectacle préparé avec les comédiens de Traction Avant. Etape importante également : un  voyage à Grasse, capitale mondiale du parfum, fin mai.
Tous les élèves sont enchantés de ce séjour. Ils racontent. Nadhir d’abord : «On a découvert la Vallée des Merveilles à Tende et le Mercantour. Nous avons fait des grandes randonnées dans la montagne. Les guides nous ont expliqué beaucoup de choses sur les plantes, les senteurs, les animaux. On a vu des marmottes, des chamois… Quand on s’approchait d’eux, les guides nous demandaient de ne pas faire de bruit afin de ne pas les effrayer. On a également appris à différencier les plantes comestibles de celles qui ne le sont pas.» Océane précise : «Nous étions séparés en deux groupes. Moins nombreux, on a pu découvrir davantage de choses. On nous a aussi appris à fabriquer de l’arnica à partir des plantes.» Inès intervient : «Dans la montagne,  le prof d’EPS nous a montré que les sentiers sont balisés avec des couleurs différentes. En suivant les couleurs, on peut se retrouver sans difficultés ».

De « Tout mon coeur » à « Nacham »
Et puis il y a eu Grasse, les visites de la maison Gallimard et du musée international du parfum. Et l’atelier, qui a permis aux élèves de créer leur propre jus. Moment inoubliable pour Chamsedine : « Moi, j’ai travaillé avec Nadhir. Notre parfum, on l’a appelé « Nacham » : c’est la première syllabe de nos deux prénoms ! »
Créer sa propre senteur ? Cheryle et Océane l’affirment : « Ce n’est pas trop compliqué. » «D’abord, les animateurs nous ont fait sentir plusieurs parfums et on devait dire ce qu’ils nous évoquaient. Puis ils nous ont donné des fioles, des huiles essentielles et on a fait nos mélanges. Le mien, je l’ai appelé « De tout mon cœur »  : je l’ai offert à maman pour la fête des mères ».
La classe parfum a permis à l’ensemble des enfants de progresser, aussi bien sur le plan scolaire que du comportement. « Nous avons rencontré des chercheurs passionnés, des historiens enthousiastes… Les profs ont été particulièrement patients avec nous : Mmes Ferré (français), Arnaud (sports), Laperrière (SVT), Oudot (technologie). Dommage qu’on ne continue pas en 5e ! »

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également