Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Culture

Fête de la musique : Et que chacun se mette à chanter

La langue en moins, la bouche écarlate sur la nouvelle affiche de la Fête de la musique fait penser aux Rolling Stones. Ces lèvres joyeuses qui s’entrouvent pour une explosion de chants vont sans doute en entraîner beaucoup d’autres dans leur sillage. À Vénissieux, la Fête de la musique se déclinera sur plusieurs jours et lieux. “La fête officielle se déroule le lundi 21 juin, explique Emmanuel Coustère, directeur du service culturel à la mairie. Nous avons préféré organiser la nôtre en amont, pour ne pas entrer en concurrence avec Lyon.”Le premier rendez-vous est fixé au 16 juin à 15 heures : la bibliothèque Anatole-France recevra Les Bonbons Bleus, des Villeurbannais qui empruntent aux répertoires de Manu Chao, Jacques Dutronc, Paolo Conte ou Boby Lapointe le swing et la bonne humeur. Ce spectacle tout public réjouira petits et grands.
Le 18 juin, entre 18h30 et 21 heures, il faudra se rendre sur le parvis de l’école de musique Jean-Wiener, pour un début de soirée mis en place par le département des musiques actuelles. Rock, hip-hop, jazz et classique seront de la partie. On entendra là des groupes composés d’élèves de l’école (The Girls, les Paradoxes, The Beautiful Teeth…), l’Harmonie de l’école sans oublier Pitchoun, la fanfare des petits. Seront également présentés des extraits de la création hip-hop “Transistor” par des élèves du département des musiques actuelles et des danseurs de la MJC de Bron, sur une chorégraphie de Kader Hamza.
Le lendemain, rendez-vous place Sublet, avec une programmation en deux temps, de 15h30 à 18 heures et de 19 heures à 23 heures, concoctée par Bizarre ! et la MJC Le Cadran. Tout commencera par un plateau “cultures urbaines”, pour valoriser la richesse des projets amateurs. On y retrouvera les rappeurs de Ming8 Halls Starf, TKR, H Level, M Lee, etc.
À partir de 19 heures, place aux musiques plurielles et aux formations plus professionnelles, avec Antiquarks (le groupe donnera là le rendu de la résidence qu’il a eue à la salle Érik-Satie), The Waggons, The Beautiful Teeth… On annonce également aux platines la présence de Bonaventure, un enseignant du département des musiques actuelles de l’école Jean-Wiener.
L’association de commerçants Plein Centre sera de la partie, avec plusieurs stands de restauration et buvettes.
“Nous voulons donner à des jeunes les moyens de se produire, reprend Emmanuel Coustère, ce qui est complètement dans l’esprit de la Fête de la musique. Le but est aussi de fédérer des énergies, qu’elles soient municipales ou associatives. Cette année, la municipalité a désiré donner davantage d’ampleur à cette manifestation en installant un grand podium bâché et en y mettant les moyens, avec la participation de la police municipale et de la direction Cadre de vie.”

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez également

Express

“Ciociari”, ainsi nomme-t-on les habitants de la région située entre Rome et Naples, dans la chaîne des Apennins. Une région d’où ont migré la...

Express

Dans le cadre du projet Plateau Fertile, les associations Graines de Bio-Divers-Cité et Le Passe-Jardins vont créer un espace écologique sur un terrain de...

Express

– Anatole-France – Paul-Langevin : permanence mardi 5 mars à 18h30, en salle n°2 de la Maison des fêtes et des familles (20, avenue...

Express

Depuis le 1er janvier 2024 et conformément à l’évolution réglementaire, les marchés forains organisés à Vénissieux présentent de nouvelles règles de gestion des déchets....

Express

Des vestiges gallo-romains à l’immigration, en passant par les rosiéristes, la Résistance, la Déportation, les usines et les luttes ouvrières, Vénissieux est une ville...