Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

L’îlot du Cerisier est mûr

Un visiteur qui n’aurait pas mis les pieds aux Minguettes depuis quelques années serait à n’en pas douter bluffé en parcourant l’îlot du Cerisier. Hormis le passage des voies du tram qui constituerait la première surprise, il “croiserait” successivement la nouvelle école de musique Jean-Wiener, le cinéma Gérard-Philipe agrandi et relooké, le centre académique Michel-Delay, puis les immeubles de l’Opac du Rhône et de Rhône Saône Habitat, pour finir par les maisons de ville de la Foncière Logement. Ce qui n’était qu’un espace vert, avec en son centre un vieux cerisier – d’où le nom donné à l’îlot – est devenu un des lieux les plus agréables du plateau, richement doté en équipements publics et de loisirs.
Après des années de chantier, il ne lui manquait qu’une belle finition, à savoir des espaces extérieurs de qualité. C’est chose faite. Le chantier s’est achevé le mois dernier. Les élus et techniciens municipaux y ont effectué une visite ce jeudi. Le vieux cerisier n’est plus, mais un nouveau plant a pris place au cœur d’un jardin central en creux, qui ressemble à un bassin de verdure. Pour le reste, l’aménagement est assez minéral. Un parvis en béton, rythmé par des bandes de pierre bleue, fait la jonction entre les différents bâtiments. Une rue du Cerisier dotée de places de stationnement a également été créée entre le cinéma Gérard-Philipe et le centre académique Michel-Delay.
Ces aménagements extérieurs achèvent l’opération de l’îlot. Mais les projets de rénovation urbaine se poursuivent à quelques encablures. Tout d’abord à Vénissy, où le centre commercial provisoire accueillera ses premiers commerces le 15 juillet. Ainsi que dans le quartier Armstrong tout proche, où la concertation s’engage avant le lancement d’un vaste programme qui porte sur la construction de près de 250 logements.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également