Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

La future police de Feyzin basée à Vénissieux

Les gendarmes de Feyzin ? Out, à partir du 1er janvier 2011. À leur place, 28 postes de fonctionnaires de police seront créés et rattachés au commissariat de Vénissieux. Ils remplaceront les 12 militaires qui s’occupaient jusqu’à présent de la sécurité en territoire feyzinois. C’est ce qu’a annoncé le préfet de la région Rhône-Alpes, Jacques Gérault, le 26 mai.
Dans le cadre de la création de la police d’agglomération, voulue par Nicolas Sarkozy, quatre secteurs basculent de “zone gendarmerie” à “zone police” : Feyzin donc, ainsi que Chassieu, Écully et Rillieux-la-Pape. Seule cette dernière ville verra la création d’un nouveau commissariat ; les autres seront rattachées à des structures voisines.
“Notre objectif, déclarait le préfet, est d’être au minimum aussi bons que les gendarmes. Un état des lieux sera fait à la veille du transfert, puis, chaque mois, nous ferons un bilan. Nous serons dans un état d’esprit de remise en cause permanente. Pour décider des zones concernées par cette nouvelle organisation, deux critères ont prévalu : l’itinéraire des auteurs d’actes répréhensibles et les taux de délinquance urbaine.”
La police nationale va créer au total 175 postes, pour s’occuper efficacement des 65 000 habitants passant sous leur responsabilité. 147 seront concernés par le travail sur le terrain, et 27 par la partie judiciaire.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également