Violences urbaines : services publics en ligne de mire

Inquiets et excédés. Ils sont soldats du feu, agents d’accueil, policiers, jardiniers municipaux ou encore chauffeurs de bus. À l’image des pompiers qui ont manifesté lundi 6 novembre à Lyon pour dénoncer l’insécurité, les représentants des services publics expriment leur ras-le-bol face aux violences.

Lire la suite