Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Sports

USV Rugby : deux renforts pour aujourd’hui… et demain

Louis Depreaux et Ayman Gouga ont récemment rejoint le XV de Vénissieux. Ils sont chargés de donner une nouvelle dynamique au club.

Passée inaperçue, l’annonce de deux recrues au club vénissian mérite quelques éclaircissements. Louis Depreaux et Ayman Gouga, puisque c’est d’eux qu’il s’agit, sont chargés de donner une nouvelle dynamique au club, sur le terrain et en dehors. Pour cette saison et pour un proche avenir.

Louis, tout juste 20 ans, bon joueur issu de l’US Meyzieu, fait son service civique au club et aura pour mission de développer le rugby à l’US Vénissieux, en concentrant ses efforts sur l’école de rugby. « Je ne serais jamais sur le terrain, je ne suis pas éducateur sportif, précise-t-il. Mais sous la responsabilité du président Michel Giuliani, des dirigeants Nordine Babah ou Ahmed El Kasbaji, je vais avoir un rôle administratif important, qui va des contacts à étoffer avec le monde scolaire — notamment la programmation de leurs entraînements — au site du club à mettre à jour. Mon rôle est de développer le rugby, et cela passe par les jeunes bien évidemment. »

Étudiant en 3e année à l’UFRAPS, Ayman profite de l’entente sportive entre Vénissieux, Mions et surtout Saint-Priest pour avoir un rôle plus proche du terrain. « Je suis rugbyman de Saint-Priest et dans le cadre de l’entente entre les clubs vénissian et san-priod, j’ai une double licence. Ce qui me permet par exemple de jouer à Vénissieux quand le coach de Saint-Priest ne fait pas appel à moi. Toujours dans le cadre de cet accord, je suis salarié du club san-priod mais mis à la disposition du XV de l’USV. Je suis donc joueur et chargé de développer, ici, le rugby. J’ai un plein-temps et un rôle de coordinateur sportif entre club et établissements scolaires. Ma mission est également la recherche de partenaires et de sponsors, et je mets à jour Instagram et Facebook. »

Lui qui a participé aux quatre matches du XV de Vénissieux (aucun succès) se veut optimiste. « On a perdu lourdement face au Stade olympique annonéen (33-5) et Cours-la Ville (36-12), on a été défaits in extremis face au RC Veyle (22-18) et par forfait face à Saint-Genis-Laval car nous n’étions pas assez nombreux du fait des blessés et des suspendus. Avec le retour des absents, l’apport de joueurs de Saint-Priest — on a le droit à cinq renforts — on devrait retrouver de la stabilité et des résultats. »

 

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

La convention qui lie les trois communes va par ailleurs évoluer afin d'accompagner au mieux les victimes de violences conjugales.

Focus

La période post-Covid a-t-elle permis aux associations sportives vénissianes d'attirer davantage de licenciées dans les disciplines collectives majeures ? Aperçu avec des responsables des...

Actus

Ce mercredi, Michèle Picard a déposé en Préfecture plus de 2500 cartes-pétitions, signées par les habitants de Vénissieux. L’objectif ? Défendre le droit et...

Actus

Les Vénissians sont conviés, les 10 et 11 décembre, à participer à la plantation du second boisement urbain de la commune, dans le quartier...

Actus

Outre la traditionnelle Fête de la solidarité, cette fin d'année sera marquée par l'organisation, au centre-ville, d'un marché de Noël.