Un rallye pour l’emploi

Le club régional d’entreprises partenaires de l’insertion a organisé pendant deux jours un rallye pour permettre à 32 Vénissians, en recherche d’emploi, de rencontrer et d’échanger avec des entreprises.

« Redynamiser les candidats vers le monde du travail », c’est le but du Rallye de l’emploi mis en place par le club régional d’entreprises partenaires de l’insertion (CREPI). Pendant deux jours, 32 candidats vénissians ont eu l’occasion de rencontrer des entreprises. Séparés en plusieurs équipes, ils ont sillonné la métropole pour découvrir le bassin d’emploi de l’agglomération lyonnaise.

Ahmed Ben Hakim fait partie des chercheurs d’emploi. Il a été accepté dans un Bachelor responsable qualité sécurité environnement à Écully et, depuis deux mois, le jeune homme de 19 ans est donc à la recherche d’une alternance. Sur les conseils de la Mission locale, il a fait appel au CREPI. « Ce rallye et les ateliers m’ont permis de prendre confiance en moi, connaître mes qualités et mes défauts, savoir me présenter », affirme le jeune homme.

Parmi les formateurs et accompagnateurs, on retrouve Philippe Patay, responsable qualité sécurité environnement à la retraite. « Le hasard fait bien les choses, observe-t-il, si je peux aider Ahmed à démarrer dans ce métier qui était le mien, ce sera une vraie satisfaction. D’autant que c’est dur de trouver un travail en ce moment, mais on peut voir que tous les candidats sont très motivés ».

Travailler le relationnel

Ahmed a pu découvrir six entreprises et déposer deux CV, chez le constructeur Eiffage et l’entreprise d’intérim Randstadd. Pour Sandrine Colineau, directrice du CRÉPI Lyon-Rhône, « l’intérêt de ces rencontres est avant tout de fluidifier le discours pour de futurs entretiens, plus on en fait, plus on est à l’aise. Cela permet aussi de créer un réseau qui potentiellement peut déboucher sur une embauche. »

Philippe Patay abonde dans le même sens : « Il est important de travailler sur la relation avec une entreprise, d’échanger avec elle, même si elle ne correspond pas à ce qu’on recherche. Ces rencontres apportent toujours quelque chose, des idées, des vocations, ou tout simplement un entraînement pour un prochain entretien d’embauche». 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *