Chroniques vénissianes : à découvrir avenue Jean-Cagne

Les photos réalisées par des femmes et des jeunes au cours d’ateliers menés par Malika Mihoubi sont déjà exposées au cinéma Gérard-Philipe et, à partir de mardi 27 octobre, devant la Maison du projet.

Malika Mihoubi, la photographe qui a piloté l’exposition Chroniques vénissianes (photos réalisées par des femmes de Vénissieux et des jeunes des centres sociaux des Minguettes), assure que ces derniers sont ravis et fiers. Fiers de voir leurs cyanotypes (procédé par lequel on obtient un tirage bleu) accrochés depuis jeudi dernier dans les vitrines du cinéma Gérard-Philipe.

« Les portraits des femmes eux, poursuit Malika, seront installés dans la rue devant la Maison du Projet, avenue Jean-Cagne, dès mardi 27 octobre pour une durée d’un mois. J’aime bien l’idée de ces femmes qui occupent, là, l’espace. Il n’y aura pas d’inauguration, verre de l’amitié et discours, pour les portraits installés devant la Maison du Projet ni pour les images à Gérard-Philipe. Mais nous pouvons nous retrouver par groupes de 6. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *