Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Nadia Chikh se retire de la liste de gauche

Conseillère municipale dans la majorité sortante, Nadia Chikh (Parti radical de gauche) fait savoir qu’elle n’a pas souhaité figurer sur la liste de rassemblement de la gauche et des écologistes conduite par Michèle Picard aux municipales, faute d’être assurée d’un poste d’adjointe.

Mme Chikh lors de la présentation de la liste « Les Vénissians rassemblés » conduite par Michèle Picard, le 15 février 2020. Photo R. Bert Expressions

Conseillère municipale dans la majorité sortante, où elle était déléguée aux droits des femmes, Nadia Chikh (Parti radical de gauche) a fait savoir ce jeudi 4 juin qu’elle n’avait pas souhaité figurer sur la liste de rassemblement de la gauche et des écologistes conduite par Michèle Picard aux municipales, faute d’être assurée d’un poste d’adjointe.

Lors du premier tour des élections municipales, le 15 mars dernier, Mme Chikh était en 11ème position sur la liste « Les Vénissians rassemblés pour une ville humaine solidaire et citoyenne » conduite par Michèle Picard.

« Mon champ de manœuvre en tant que conseillère municipale étant limitée et étant un partenaire de gauche, il était convenu que le Parti radical de gauche intègre l’exécutif » en cas de victoire, avance Mme Chikh. « Aujourd’hui nous réalisons que les stratégies électorales liés à des enjeux métropolitains prévalent sur la parole donnée », poursuit l’ancienne conseillère municipale. Une allusion à l’alliance avec les candidats écologistes pour le second tour. « La confiance étant rompue, nous avons pris la décision en concertation avec mon équipe de nous retirer de la liste de Michèle Picard pour ce second tour. Profondément attachée à Vénissieux, je poursuivrai mes actions et je suivrai le développement de la ville où je suis née mais pas en tant qu’élue ».

« Il est vraiment dommage qu’un accord n’ait pas pu être trouvé avec Mme Chikh pour une question de poste, alors que nous avons bien travaillé pendant six ans et mené la campagne du premier tour ensemble », regrette Serge Truscello, directeur de campagne de la liste de gauche. Qui précise que « nul engagement n’avait été pris préalablement sur un poste d’adjoint, qui est une responsabilité attribuée lors de l’installation du conseil municipal nouvellement élu ».

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

À l'occasion de la sortie du tome 2 du "Jour où j'ai rencontré Ben Laden", une conférence de presse a réuni le dessinateur de...

Sports

Toujours plombée par de lourdes difficultés financières, l'entité professionnelle du VHB a probablement joué son dernier match de la saison.

Actus

Depuis quelques jours, la Ville de Vénissieux a mis en ligne un site Internet totalement repensé pour faciliter l'expérience utilisateur.

Sports

Pour les vacances d'hiver, plusieurs clubs et la direction municipale des sports et de la jeunesse proposent des stages.

Actus

Une nouvelle concertation démarre à Vénissieux, concernant le renforcement de la ZFE. Deux méthodes ont été retenues : un sondage téléphonique et des entretiens...