Des sportifs libanais à Sembat

À l’occasion du championnat académique UNSS de circuit training, des lycéens  du Sports Academy School (SAS) originaires de Baabda, à côté de Beyrouth, étaient récemment accueillis à la cité scolaire Sembat-Seguin. Dans la salle de musculation de la cité scolaire, les jeunes Libanais ont mis de l’ambiance.« Notre établissement est une école technique, indiquait Marjolaine, leur professeure. Nos élèves sont trilingues, ils parlent arabe, anglais et français. Et ils pratiquent 14 heures de sport par semaine. La plupart d’entre eux se destinent à une fac de sport ou à une formation d’entraîneur. Toutes les matières que nous étudions sont rattachées à la pratique sportive : traumatologie, diététique, etc. »


Les 23 lycéens libanais (6 filles et 17 garçons) ont fait ce déplacement à l’invitation de Sophie Bret, directrice régionale de l’Union nationale du sport scolaire (UNSS). L’objectif, à terme, est de mettre en place des échanges sportifs réguliers. Durant leur séjour, les Beyrouthins ont pu découvrir le Vieux Lyon, le musée gallo-romain, et assister à des matches de l’OL et de l’ASVEL.


Darine, qui pratique la gym 12 heures par semaine en plus de ses 14 heures au lycée, s’est dit ravie d’avoir « rencontré des jeunes agréables » avec qui elle continuera à dialoguer, et surprise par la densité des transports en commun : « Chez nous, il n’y a ni bus ni métro, nous allons au lycée en taxi ». Son amie Yaroslava, qui pratique a un haut niveau la gymnastique rythmique et sportive, a pour sa part été impressionnée par « la qualité et la propreté des espaces publics ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *