Le PS rejoint la liste Vénissieux 2020 menée par Michèle Picard

Le Parti socialiste intègre la liste « Vénissieux 2020 » conduite par Michèle Picard, candidate à sa réélection aux Municipales de mars prochain.

Jeff Ariagno, Samira Mesbahi et Lucien Guidoni ont reçus l’investiture officielle du Parti socialiste pour être présents sur la liste menée par Michèle Picard, « participant ainsi à faire vivre le large rassemblement des forces de gauche et progressistes » à Vénissieux, annonce un communiqué signé par MM. Ariagno (PS) et Truscello (PCF) le 23 janvier.

Cette alliance consacre les accords nationaux et locaux conclus entre les deux formations politiques. « C’est une nécessité pour faire face aux politiques de régressions sociales et démocratiques menées par le gouvernement Macron, qui appauvrissent les communes comme leurs populations », explique le communiqué.

« Cet accord clarifie aussi la situation sur la ville de Vénissieux, alors que d’autres veulent faire croire que le PS pourrait soutenir et participer à une liste de la République En Marche », poursuivent MM. Truscello et Ariagno. Une allusion à la présence de Lotfi Ben Khelifa sur la liste d’Yves Blein, député LREM et ex-maire de Feyzin, qui brigue désormais la mairie de Vénissieux. Ce ralliement étant contraire au positionnement national et départemental du PS, qui interdit toute alliance avec le parti d’Emmanuel Macron, une procédure d’exclusion a été lancée par la fédération du Rhône du PS à l’encontre de M. Ben Khelifa.

« Soutenir un candidat macroniste et se prétendre socialiste relève de l’usurpation d’identité, estime ainsi Jeff Ariagno. Il ne suffit pas de crier qu’on est socialiste pour l’être, il faut respecter les orientations majoritaires de sa formation. Faire campagne avec le représentant d’un parti et d’un gouvernement qui démantèlent les acquis sociaux et les services publics, ça ne fait pas partie des orientations du PS. Il y a des limites à l’instrumentalisation ! »

 Salarié d’une association de services à la personne, à Vénissieux, Jeff Ariagno (47 ans) habite aux Minguettes, où il est d’ailleurs né. Adhérent du Parti socialiste depuis 1997, il a été conseiller municipal à Vénissieux et président du conseil de quartier Louis Pergault – Léo Lagrange de 2008 à 2014. « Je suis heureux de pouvoir contribuer à l’unité de la gauche dans ma commune face à la droite, confie le candidat, d’autant que je me reconnais dans les propositions de la liste Vénissieux 2020 ».

Avant cet accord, la liste conduite par Michèle Picard comptait déjà le soutien du PCF, de La France Insoumise, du Parti radical de gauche, de la Gauche républicaine et socialiste et de personnalités de la société civile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *