Ouverture d’Ikea : la saturation redoutée n’a pas eu lieu


16 000. C’est, selon le service presse de l’enseigne suédoise, le nombre de personnes qui ont franchi les portes du magasin Ikea le mardi 10 septembre.

En ce jour d’inauguration et d’ouverture au public, les autorités avaient mis les bouchées doubles pour éviter la saturation du trafic : 13 policiers municipaux et trois équipages de police nationale étaient déployés dans le secteur de Parilly, tandis que le centre de supervision urbain (CSU) focalisait son dispositif de vidéosurveillance sur le secteur.

Trois pics de fréquentation ont été constatés : vers midi, en début et en fin d’après-midi, mais sans saturation du périphérique. À la suite d’une réunion entre la Ville, la Métropole, Ikea, Carrefour, l’aménageur et Keolis, il a été décidé de passer les feux tricolores de 10 à 20 secondes. « Souvent, la solution est technique », explique-t-on du côté de la police municipale.

Les trois jours suivants, c’est une circulation fluide qui a été constatée, avec un parking d’Ikea occupé à 30 %. Le samedi, la situation s’est révélée « compliquée mais pas insurmontable », avec notamment un parking plein vers 15 heures, mais « sans tension particulière ni stationnement sauvage ».

La Police municipale ajoute que la sortie Parilly, spécialement crée pour l’accès au nouveau quartier, s’avère efficace pour accéder directement au parking souterrain d’Ikea sans engorger les accès à la Ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *