15 000 rêveurs pour la Biennale de la danse

 

Ils étaient 15 000 sur la place Bellecour ce 16 septembre, 15 000 à reprendre en chœur la chanson Imagine de John Lennon — avec l’autorisation de sa veuve, Yoko Ono —, accompagnée d’une chorégraphie montrée auparavant sur la scène. Le tout sous la direction de Philippe Forget. 15 000 ravis — et il y avait de quoi — d’avoir suivi le défilé de la Biennale de la danse, baptisé par Dominique Hervieu et l’équipe de la Maison de la danse, qui l’organisait, “défilé pour la paix”. Avec, pour parrain et marraine, Lilian Thuram et Latifa Ibn Ziaten, la mère du soldat tué par Merah.

Dans cette manifestation haute en couleurs et formidable de bout en bout, de Terreaux à Bellecour, le groupe de Vénissieux a été remarqué, comme l’annonçaient le soir-même nos confrères de France 3. Les 180 Vénissians, une cinquantaine en provenance de l’école de musique Jean-Wiener, les autres venant des EPJ, des écoles, des centres sociaux, etc., avaient choisi pour thème le discours de Martin Luther King, “I have a dream”. Et du rêve, pilotés par les compagnies Traction Avant et Virevolt, ils nous en ont donné ! Et comme le chantait si bien Lennon, s’il était un rêveur, il n’était pas le seul. Ce jour-là, en tout cas, il ne le fut pas.

Une pensée sur “15 000 rêveurs pour la Biennale de la danse

  • 19 septembre 2018 à 14 h 56 min
    Permalink

    super defilé !!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *