Les rugbymen du LOU quittent Vénissieux en beauté

La veille du réveillon, les rugbymen du LOU étaient tenus par des obligations professionnelles, il s’agissait de finir en beauté 2016 avec la réception de Bordeaux-Bègles, gros bras du Top 14. Et plus symboliquement de s’imposer au Matmut Stadium pour une “der”, afin de quitter Vénissieux sur une bonne note. En gagnant de justesse (19-16), les rugbymen ont surtout affiché de l’envie, à l’issue d’un bras de fer des plus physiques face à des Bordelais “très forts dans l’impact, dans le jeu au sol et difficiles à bouger”, dixit Pierre Mignoni, le manager sportif.

Pour son dernier match en terre vénissiane et avant son transfert à Gerland programmé ce mois-ci, le LOU a donc réussi l’essentiel, s’imposer pour la 63e fois chez lui sur les 83 matches joués au Matmut. “Ce fut un match vraiment dur face à Bordeaux-Bègles, analysait le manager. Il y a eu une grosse bataille en conquête, on a répondu présent, et on a réalisé un bon match… Si on veut se maintenir (en Top 14), il faudra être performant à domicile.”

Et cela se fera désormais au Matmut Stadium… de Gerland. Si l’on se fie aux dernières infos en provenance du club, le LOU prendrait possession de ses installations à partir du 16 janvier, quelques jours avant un match de Challenge Cup contre Grenoble (le 21 janvier à 18 heures), avant d’accueillir une semaine plus tard, en nocturne, le champion de France en titre, le Racing, pour le compte de la 17e journée de championnat.

Quid du Matmut vénissian ?

Comme Olivier Ginon, patron de GL Events, puis Yann Roubert, président du LOU, l’avaient indiqué à maintes reprises, les rugbymen ne quitteront pas définitivement le site vénissian : “Ils vont continuer à s’y entraîner jusqu’à la fin du mois de janvier, histoire de garder quelques repères. Concernant la date du démontage, aucune date n’a été arrêtée (NDLR : en coulisses, on parle d’une vente des tribunes en Chine). Une certitude, on va probablement inaugurer le Matmut de Gerland en septembre prochain.”
Le LOU avait joué sa première rencontre à Vénissieux le 19 novembre 2011, lors d’un match du Challenge Européen perdu contre Toulon (19-26).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *