La ligne T4 renforcée

Tram T4 ˆ la gare de VŽnissieux

« Il me semblait qu’on attendait moins longtemps, mais je n’étais pas sûre, avoue Nadia, qui prend le T4 à la gare de Vénissieux jusqu’à l’arrêt Maurice-Thorez. Et puis, avec ce froid, on trouve quand même le temps long entre deux trams, et on est pressé de le voir arriver ! » Pourtant, depuis le 1er janvier, une rame supplémentaire du T4 circule bien aux heures de forte affluence*, soit huit trajets supplémentaires chaque jour. L’offre est également renforcée le jeudi et le samedi matin pour améliorer la desserte du marché des Minguettes.

Au dessus des prévisions. Ces changements ont été proposés au Sytral par la « Commission d’adaptation de l’offre » des TCL, qui analyse l’évolution des déplacements sur le réseau de transports en communs de l’agglomération. En septembre 2016, le trafic quotidien de la ligne T4 dépassait 85.000 voyages par jour, soit 35% au-dessus des prévisions réalisées dans le cadre du projet d’extension. « Cette ligne connait un succès important qu’il convient d’accompagner par une offre répondant aux attentes de la clientèle » expliquent les TCL.

Des trams de 43 m en 2018. Dans le courant de l’année prochaine, des trams plus longs feront leur apparition sur la ligne, informe le Sytral. De nouvelles rames Citadis de 43 m (comme celles du T3), fabriquées par Alstom Transport, circuleront d’abord aux heures de pointe, à la place des rames actuelles de 32 m, qui peuvent embarquer 272 personnes (dont 56 places assises rapidement occupées…). Les futures rames auront, elles, une capacité de 358 passagers (dont  71 places assises). Pourvue d’une motorisation plus puissante, chaque nouvelle rame coûtera plus de 3 millions d’euros.

Travaux sur les quais. Le remplacement complet des quinze rames du T4 par le nouveau matériel sera effectif fin 2019. Les trains en service actuellement sur le T4 seront affectées à la future ligne T6. Le passage de 32 à 43 m de longueur augmentera de 30% la capacité de la ligne, selon le Sytral. Couplée à la hausse de fréquence, cette mesure devrait permettre d’absorber l’augmentation de fréquentation observée en 2016. Contrainte technique : l’allongement du matériel roulant imposera de rallonger aussi la longueur des quais à certains arrêts !

* Trois trajets supplémentaires entre 7 heures et 9 heures dans le sens Sud-Nord (direction La Doua), deux trajets supplémentaires entre 12 heures et 13 heures dans les deux sens, trois trajets supplémentaires entre 16 heures et 19 heures dans le sens Nord-Sud (direction Vénissieux).

Le T4 en chiffres
Mise en service partiellement en 2009, puis sur la totalité de son parcours en 2013, la ligne T4 est la plus longue du réseau TCL : 16 km. Elle relie le sud de l’agglomération (Feyzin – Vénissieux) au nord (campus de La Doua à Villeurbanne) en passant par deux pôles multimodaux, les gares de Vénissieux et de la Part-Dieu. Pilier du réseau, en correspondance avec les lignes A, B et D du métro, les lignes de tram T1, T2, T3, Rhônexpress (et bientôt T6) et les lignes de bus à haut niveau de service C1, C2 et C3, elle représente plus de 25% des voyages en tram du Grand Lyon. Surnommée « la ligne verte », la quasi-totalité de son tracé est engazonné et 1.300 arbres y ont été plantés. Axe majeur des déplacements dans l’agglomération, c’est également un puissant vecteur d’aménagement urbain le long de son parcours. La ligne T4 est passée de 35.000 voyages/jour en 2011 à 85.000 fin 2016. Ce succès oblige l’autorité régulatrice des transports, le Sytral, à adapter son offre pour éviter la congestion aux heures de pointe.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *