Avec la Coopérative jeunesse de services, c’est vous les boss !

logo_cjs_newDévelopper l’autonomie et la prise de responsabilités individuelles. Tel est l’objectif du projet de Coopérative jeunesse de services (CJS) lancé ces jours-ci à Vénissieux. Cette école éphémère de l’entrepreneuriat vivra du 1er juillet au 31 août. Les quinze jeunes de 16 à 18 ans qui l’intégreront — la phase de recrutement est en cours — proposeront une offre de services variés à destination des entreprises et/ou des particuliers : livraisons à domicile, nettoyage de véhicules, travaux de peinture…

Cette initiative, soutenue financièrement par la Ville , l’État et la Caisse des dépôts et consignations, s’inscrit dans le cadre du Contrat de Ville 2015-2020. Elle est portée par la coopérative d’activités Escale Création, basée à Saint-Fons. Pour accompagner la démarche, un comité local s’est constitué. Il réunit des professionnels du monde économique, de l’animation jeunesse et du milieu associatif. Deux animateurs ont par ailleurs été recrutés pour encadrer le groupe de jeunes entrepreneurs.

Au Québec, les CJS existent depuis la fin des années quatre-vingt. En France, le concept a été expérimenté pour la première fois en Bretagne, en 2013. Aujourd’hui, il se déploie largement sur l’ensemble du territoire. En créant et pilotant une entreprise coopérative le temps d’un été, les jeunes définissent une gamme de services, élaborent une stratégie de commercialisation, assurent les prestations, prennent des décisions collectives. Et se rémunèrent en décidant de l’affectation des résultats. L’été dernier, 21 CJS ont ainsi été montées, pour un chiffre d’affaires moyen de 4 000 euros, et une rémunération comprise entre 150 et 200 euros net par jeune.

Pour en savoir plus, envoyer coordonnées et questions à Haoua à l’adresse suivante : cjs@escalecreation.fr

Ou par téléphone : 04 78 70 14 69

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *