Vœux de la communauté chrétienne : l’espérance, malgré tout

Voeux chretiens

Régis Charre, le prêtre de l’ensemble paroissial de Vénissieux, tenant à la main un exemplaire de Charlie Hebdo. Tout un symbole. À ses côtés : Nicolas Luczak, un des responsables de l’Eglise protestante évangélique L’Oasis, et Stephen Backman, pasteur de l’Eglise protestante unie. Comme chaque année depuis quinze ans, la communauté chrétienne avait invité les Vénissians le 7 janvier à la présentation de ses vœux sur la place de la Paix. Une cinquantaine de personnes y ont participé.
“Après l’attentat terroriste qui a eu lieu en fin de matinée, nous pensons aux victimes et à nos frères musulmans qui condamnent ces attentats. Nous croyons que la paix est possible”, déclarait Régis Charre. Analyse partagée par Stephen Backman : “Restons fidèles à l’idée d’une fraternité possible”.
Ayant rejoint le rassemblement de la place des Terreaux, Michèle Picard était représentée par Gilles Roustan : “Nos vœux, soulignait le conseiller municipal, ont un goût amer. La laïcité est bousculée, or c’est elle qui nous permet de vivre ensemble. Je souhaite à tous une année pleine d’espérance, même si celle-ci est en miettes ce soir.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *