Disparition de Bernard Vermez

ACMV B.Vermez , JP Bith © R.Bert

Certains, sur le ton de la plaisanterie, l’appelaient le « maire du Moulin-à-Vent » tant il était actif dans son quartier. Bernard Vermez est décédé à l’âge de 78 ans. Cet ancien instituteur était connu pour ses multiples engagements au sein de l’Éducation nationale, au parti communiste français, à la CNL (au sein de l’amicale des locataires de la Résidence Ennemond-Romand) et plus encore dans le monde associatif et sportif. Il avait notamment créé le « club des jeunes années ». Il est également à l’origine du club de cyclisme du Moulin-à-Vent, devenu l’ACMV, du club de bridge ou encore du salon des artistes amateurs du quartier. Il était également un des piliers de l’association de promotion du Front de gauche à Vénissieux et les environs.

Bernard Vermez avait été conseiller municipal communiste aux côtés de Marcel Houël. L’ancien député-maire André Gerin lui a rendu hommage dans un communiqué. Il salue « un homme profondément attaché aux valeurs laïques, un homme de gauche. (…) Ce que je retiens de lui c’est le passionné et le bon vivant, qui a mis ses qualités au profit du collectif et de la vie sociale. »

Le journal « Expressions » s’associe à la douleur de sa famille et de ses proches.

2 pensées sur “Disparition de Bernard Vermez

  • 8 juin 2016 à 17 h 39 min
    Permalink

    Un instituteur inoubliable… »la vie est un combat, Sylvain! »

  • 12 décembre 2014 à 23 h 46 min
    Permalink

    Un humaniste Bernard ,une belle image d’amitié avec Jean Pierre. Je l’ai connu ainsi avec tous , super !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *