Changement dans la continuité pour l’AS Vénissieux Minguettes

On l’attendait avec impatience, cette assemblée générale de l’AS Vénissieux Minguettes. Et pas seulement après les événements qui ont conduit, il y a une quinzaine de jours, une majorité d’administrateurs de l’Office municipal du sport à refuser de consentir un prêt exceptionnel de 40 000 euros à l’ASM. Avant même le début de saison, beaucoup de personnes impliquées au club (joueurs, entraîneurs et même parents) avaient souhaité davantage de transparence, de communication.

L’assemblée générale qui s’est déroulée mercredi soir au siège a eu le mérite d’attirer une centaine de personnes. On a d’abord entendu le rapport moral et sportif présenté par le président Ahmed Zouak. On retiendra quelques propos lucides concernant le couac financier de la coupe de France. “Je suis responsable et fautif des difficultés que l’on a rencontrées en voulant jouer à tout prix au Matmut Stadium du LOU. C’est la première fois que l’on atteignait ce niveau (8e de finale), on a retenu la leçon, on ne le refera plus.” Aveu qu’il accompagne d’un constat : “Si on avait la chance d’avoir des installations dignes d’une CFA2, on n’aurait pas eu à se creuser la tête pour savoir où jouer.” Petite pique adressée à la Ville aussitôt atténuée : “Mais je ne vais pas jeter la pierre sur la municipalité qui nous a toujours aidés et qui reste notre principal sponsor.”

Du rapport financier commenté par le vice-président sortant, Joseph Inzirillo, on soulignera le budget prévisionnel revu à la baisse (278 00 euros contre 300 000 habituellement). Enfin, Ahmed Zouak, président en titre, a présenté une liste élargie qu’il a soumise au vote. Sur sa composition, on notera la présence d’anciens joueurs qui veulent “apporter du sang neuf », mais également l’absence sur cette liste de José Inzirillo et de son beau-père, Georges Clavel – ce dernier exprimera sa déception d’en avoir été écarté assez brutalement. A contrario il faut souligner le retour d’un ancien incontournable du club, Nadi Derran, ancien formateur, entraîneur, éducateur mais également initiateur du CRESS.

Le nouveau bureau : Ahmed Zouak, Alain Réale, Djamel Guechi, Stéphane Granturco, Azzedine Mebarki, Franck Bourdier, Nadi Derran, Mehdi Gana, Kamal Hamza, Tony Reale, Madjid Bencherif, Mehdi Senoussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *