Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Sports

The King Éric Cantona sur la pelouse des Minguettes

Pour les besoins d’un documentaire qui passera sur Canal+, « The King of Manchester United » avait rendez-vous sur la pelouse vénissiane. Il y a retrouvé Stéphane Paille, avec qui il a évolué à Montpellier en 1989.

Le duo s'est retrouvé 25 ans après son passage à Montpellier

Le duo Cantona-Paille

Stéphane Paille et Éric Cantona ont eu le temps, samedi matin aux Minguettes, de discuter quelques minutes, eux qui ont évolué ensemble à Montpellier, en 1989. Le premier partait à Agde pour une rencontre de CFA2 avec l’ASM (match perdu 4-2) et le second passait par les Minguettes pour le tournage d’un documentaire pour Canal+.Président du club de foot de l’AS Minguettes, Ahmed Zouak était heureux comme un enfant à l’arrivée d’Éric Cantona sur le plateau Auguste-Delaune, samedi matin. Comme l’étaient tous les quadras présents devant le siège de l’ASM, et tous les enfants qui passaient par là ! Pour les besoins d’un documentaire de 90 minutes qui passera en novembre sur Canal+, « The King of Manchester United » avait rendez-vous sur la pelouse vénissiane pour tourner quelques scènes. “Le film pose un regard lucide sur les apports de l’immigration au football français, explique le co-réalisateur Gilles Perez. Youri Djorkaeff et Luis Fernandez devraient participer à ce tournage.” (Re)connu pour son caractère entier, sans langue de bois, l’enfant terrible du foot français devenu multicartes (responsable du beach-soccer français, acteur, comédien…) est aussi devenu un acteur incontournable de la presse : coup de g… à l’encontre de l’ancien sélectionneur de l’équipe de France Henri Michel, coup de pied spectaculaire sur un spectateur anglais qui n’arrêtait pas de l’insulter… « Canto” a pris sa retraite sportive en 1997, un an avant la Coupe du monde de football.

Interrogé sur ses nouvelles passions, il est très clair : “Fini le monde du foot, si ce n’est le beach-soccer. Entraîneur à Manchester, c’est de la rumeur. Je préfère me concentrer sur les films, le théâtre. Jouer est un besoin.”

Les séances de dédicace ont duré longtemps, beaucoup d’enfants demandant des autographes qui sur des sacs, qui sur des maillots, qui sur des chaussures ou même sur la main, déclenchant les fous-rires d’Éric. “Heureusement que vous n’êtes pas des pieuvres… Et toi, ta main, tu ne va plus la laver ? » Au fait, bon anniversaire à Canto, qui fêtait ce samedi ses 48 printemps.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Culture

Début juillet, des jeunes des EPJ Léo-Lagrange et Parilly ont tourné un court-métrage dans le cadre des ateliers de La CinéFabrique. Le montage est...

Actus

Dans le cadre des animations d’été, les habitants ont pu peindre l’esplanade du boulevard Komarov, au quartier Pyramide.

Actus

Pendant plus de trente ans, de 1985 à 2015, les archéologues ont multiplié les chantiers de fouilles à l’intérieur et autour du vieux Bourg...

Actus

Après un 14 juillet caniculaire, les Fêtes escales se sont poursuivies avec deux soirées enjouées ayant attiré un public chaleureux.

Actus

La Métropole de Lyon, en lien avec les communes qui la composent, a publié une carte des lieux frais. À Vénissieux, plusieurs options existent...