Après deux jours de fermeture, les EPJ ont rouvert

À la suite de l’agression dont a été victime, samedi 19 avril, un animateur de l’Équipement polyvalent jeunes (EPJ) de Parilly, les animateurs jeunesse de la Ville ont exercé leur droit de retrait. En conséquence, les six EPJ répartis sur le territoire de la commune sont restés fermés les mardi et mercredi suivants.

L’accueil a repris jeudi après une rencontre entre la direction de la Ville et les représentants du personnel. Les EPJ fonctionneront normalement durant les vacances de printemps.
Le maire, Michèle Picard, s’est adressé aux usagers et aux familles des structures vénissianes dans un courrier où elle condamne fermement “cette violence inouïe”, apporte son soutien à la victime et à ses collègues, et rappelle que « ces fonctionnaires assurent des missions de service public indispensables aux habitants et à notre jeunesse ».
La Ville étudie la possibilité de se constituer partie civile afin d’accompagner les personnels concernés dans le processus judiciaire qui va s’engager. Michèle Picard « espère que l’enquête de police fera rapidement la clarté sur ces faits graves ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *