Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Des permanences pour faciliter l'accès aux droits et aux soins

Dans le cadre de l’Atelier Santé Ville, Malika Achkouk, médiatrice santé de la Mutualité française du Rhône, intervient deux jours par semaine à Vénissieux. L’an dernier, plus de 300 personnes ont fait appel à ses conseils.

permanence soinsDans le cadre de l’Atelier Santé Ville, Malika Achkouk, médiatrice santé de la Mutualité française du Rhône, intervient deux jours par semaine à Vénissieux. Ouvertes à tous, ces permanences du SSAM (Service de soins et d’accompagnement mutualiste) ont pour objectif d’informer les habitants, de les orienter et les accompagner sur toutes les questions liées à l’accès aux droits et aux soins. L’an dernier, plus de 300 personnes ont fait appel aux conseils de Malika.

“Dans mes permanences, les mardis et jeudis, j’accueille des personnes qui viennent me questionner pour des mutuelles, sur des dossiers de sécurité sociale ou des demandes d’AME— l’aide médicale d’Etat. J’aide parfois à remplir les dossiers avant de les déposer à la CPAM. Il m’arrive aussi de demander des devis, par exemple pour des soins dentaires, puis de les expliquer.” Autre volet de son travail : l’accompagnement de personnes isolées vers des structures de soins, telles qu’hôpitaux, cliniques mutualistes ou médecins… Le suivi des dossiers repose donc forcément sur un partenariat étroit avec ces acteurs de terrain que sont la CPAM, le CCAS, des Maisons du Rhône, la CARSAT, les centres sociaux, le CDHS etc.
Autre axe de travail pour la médiatrice, la prévention et la promotion de la santé : en évaluant les besoins et les préoccupations de la population, en organisant ou en participant à des actions collectives et en participant à leur évaluation, en mobilisant le public…Et là encore, les partenariats sont multiples. C’est ainsi que le 1er avril, l’Association départementale d’éducation à la santé (ADES 69) fera à la Régie de quartier une intervention sur le sommeil : qu’est-ce qui le favorise ? De combien d’heures a-t-on besoin ? Et que penser des liens entre sommeil et médicaments ? En parallèle, un second atelier sur l’accès aux droits sera co-animé par Malika et une professionnelle de la CPAM.
Ces actions sont financées par la Ville de Vénissieux (Atelier Santé Ville), avec l’Agence régionale de santé, la direction départementale de la Cohésion sociale (politique de la ville) et la Mutualité française Rhône (SSAM).

 

Permanences (sans rendez-vous) :
– le mardi de 9h30 à midi au centre associatif Boris-Vian (13, avenue Marcel-Paul. Bus 12 : arrêt Sublet/Marcel-Paul) ; de 13h30 à 16h30 en période scolaire au centre social Eugénie-Cotton (23, rue Georges-Lyvet. Tram T4 : arrêt Herriot/Cagne) ou pendant les vacances scolaires au CABV.


– jeudi après-midi : foyer Max-Barel (1, rue Max-Barel. Tram T4 : arrêt Croizat/Bert ou bus 35 : Max-Barel).

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Culture

Début juillet, des jeunes des EPJ Léo-Lagrange et Parilly ont tourné un court-métrage dans le cadre des ateliers de La CinéFabrique. Le montage est...

Actus

Dans le cadre des animations d’été, les habitants ont pu peindre l’esplanade du boulevard Komarov, au quartier Pyramide.

Actus

Pendant plus de trente ans, de 1985 à 2015, les archéologues ont multiplié les chantiers de fouilles à l’intérieur et autour du vieux Bourg...

Actus

Après un 14 juillet caniculaire, les Fêtes escales se sont poursuivies avec deux soirées enjouées ayant attiré un public chaleureux.

Actus

La Métropole de Lyon, en lien avec les communes qui la composent, a publié une carte des lieux frais. À Vénissieux, plusieurs options existent...