Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

"C’est comme à la cafétéria !"

Le premier self de Vénissieux pour les élèves d’élémentaire vient d’ouvrir dans l’école Joliot-Curie rénovée. À table !

Le premier self de Vénissieux pour les élèves d’élémentaire vient d’ouvrir dans l’école Joliot-Curie rénovée. À table !
11h30. Dans le restaurant scolaire, les personnels de service sont sur les dents. L’organisation d’un self est très différente de celle d’une cantine, et pour gérer au mieux le changement, ils ont suivi deux jours de formation avec M. Rivory, un intervenant du CNFPT, le Centre national de formation de la fonction publique territoriale. Outre M. Rivory, Régis —un agent de la Régie municipale de restauration scolaire et sociale— est détaché pour quelques semaines, le temps de lancer le self. Milan Natan, le directeur de la Maison de l’enfance, son adjoint et une animatrice assurent la surveillance du temps de cantine.
À 11h45, arrivée du premier groupe de douze enfants . C’est Idriss, élève de CP, qui inaugure le self. Milan lui explique : “D’abord tu prends un plateau, tu poses dessus un verre, les couverts, une serviette en papier. Après tu te sers : de la salade, un fromage et un dessert. » Le plat chaud est donné par les dames de service : “Le lundi c’est ravioli !” Après avoir pris son pain, Idriss cherche où il va s’installer : “les écoliers peuvent s’asseoir où ils veulent, c’est un vrai changement !”, précise Milan. Les plus grandes se retrouvent entre copines, les garçons entre eux. “On a l’impression d’être à la cafétéria ! » lancent les filles.
Les repas sont préparés par la Régie de restauration :  “Les aliments n’arrivent plus en  barquettes individuelles mais en vrac”, précise Régis. Les agents veillent et rien ne leur échappe. Une petite fille veut zapper la salade ? Pas question ! Elle est invitée à aller se servir ! “Les enfants doivent prendre de tout, pour goûter ”.
À peine les enfants servis, un autre groupe de douze arrive, aussi bien des CE1 que des CM2. Ils ont une trentaine de minutes pour déjeuner. Une fois la dernière bouchée avalée, ils vont vider leur plateau. Le personnel est unanime : “Le self est très bien insonorisé et l’arrivée des enfants par roulement permet d’avoir bien moins de bruit. On n’en a jamais plus de 24.”
Après le déjeuner, les enfants rejoignent la Maison de l’enfance pour un temps placé sous le signe de l’autonomie et de la responsabilité. Il leur est proposé de la lecture, de l’informatique, des arts plastiques, des jeux de société, sans oublier les activités extérieures dans la grande cour.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

Le conseil municipal s’est attelé à décortiquer le rapport de la Chambre régionale des comptes, qui a étudié les exercices 2014 à 2021.

Actus

Une nouvelle brasserie à ouvert à Vénissy il y a un mois. Au menu, une cuisine traditionnelle de qualité, halal et sans alcool.

Actus

À l'occasion de la sortie du tome 2 du "Jour où j'ai rencontré Ben Laden", une conférence de presse a réuni le dessinateur de...

Sports

Toujours plombée par de lourdes difficultés financières, l'entité professionnelle du VHB a probablement joué son dernier match de la saison.

Actus

Depuis quelques jours, la Ville de Vénissieux a mis en ligne un site Internet totalement repensé pour faciliter l'expérience utilisateur.