La Résidence intergénérationnelle La Roseraie prend forme

Il ne reste plus grand-chose de l’ancienne clinique La Roseraie. Le désamiantage se termine et, de la rue, on comprend que l’intérieur des locaux est en pleine démolition pour mieux être restructuré. Fruit d’un partenariat entre la Mutualité française et OdeliA, la Résidence intergénérationnelle La Roseraie associera logements étudiants et résidence pour les seniors. De nombreux services seront proposés à tous. Le bâtiment accueillera également le siège d’OdeliA, organisme d’économie solidaire.


Démarrée à la mi-février, la restructuration complète de La Roseraie va bon train. À proximité de l’EHPAD La Solidage (Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), les bâtiments sont à deux pas du groupe hospitalier mutualiste Les Portes du Sud… et du terminus du tram. Des lieux que les Vénissians connaissent bien pour avoir été des centaines de milliers à les fréquenter en tant que clinique !

Ce projet mené par OdeliA en partenariat avec la Mutualité française du Rhône est donc en bonne voie. Concept original, la Résidence intergénérationnelle La Roseraie associera une résidence étudiante de 55 logements et une résidence avec services de 104 appartements -studio, T1 bis et T2- conçue pour les seniors (là où étaient situés autrefois les urgences, le laboratoire et la radiologie). Dix-neuf appartements meublés et équipés pourront également accueillir des seniors pour une durée variable. Quant au siège d’OdéliA, il occupera le bâtiment indépendant, à l’ouest du site.

Sur son site internet, OdeliA explique que les résidants âgés auront le choix entre deux formules : le forfait Liberté, avec prestations à la carte, ou le forfait Sérénité garantissant accompagnement soutenu avec animations et pension complète. La cuisine sera faite sur place, les repas pourront être pris en commun. La résidence étudiante, dotée d’une entrée spécifique, s’installera dans le bâtiment le plus grand. Les appartements, meublés, seront regroupés afin de garder une vie autonome des jeunes, qui auront à leur disposition foyer et salle d’études.

Des espaces collectifs seront proposés : salle de restauration (demi-pension ou pension complète pour les seniors, ou encore repas à la carte pour tous), salons, salle d’animation et espace dit « wellness » (gymnastique douce), sans oublier les terrasses extérieures. Outre une prestation de blanchisserie, une laverie sera à la disposition des résidants. Autant de lieux où l’on pourra se retrouver, y compris autour d’activités diverses. Car favoriser le lien social est bien le but d’OdéliA. Côté prestations, citons assistance, aide personnalisée, petit bricolage, etc.

Jean-Paul Delhaye, président-fondateur du mouvement OdeliA, et directeur du Développement, précisait voici quelques mois à « Expressions », que le Groupe em2c, promoteur-constructeur-aménageur, s’était positionné pour réhabiliter le site. « Nous avons demandé à garder les bâtiments existants. Nous voulons également conserver l’aspect “social” de l’ancien établissement hospitalier. Une fois l’opération terminée, la Mutualité et nous-mêmes en serons gestionnaires. » Recontacté récemment, le président se félicitait de l’avancée des travaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *