Se sentir bien chez soi et dans son quartier

Réunies pour un déjeuner au foyer Max-Barel le 12 mars, cinq Vénissianes ont reçu des mains de Danièle Gicquel et d’Andrée Loscos, adjointes au maire, leur attestation de participation aux modules de l’Atelier Santé Ville qui se sont succédé depuis novembre sur le thème “Bien être, bien manger”.

 

Au cours de cinq matinées, elles ont abordé des sujets comme l’alimentation et les rythmes de vie, la parentalité, le vivre ensemble, le sport adapté à la santé…
La Ville de Vénissieux (Service communal d’hygiène et de santé), l’association ABC diététique et la Mutualité française du Rhône ont uni leurs compétences pour cette formation, qui a rassemblé sept dames très motivées, la plupart habitantes du quartier Max-Barel. Parmi elles, Myriam, Ouarda, Sabah, Alou et Inès se montrent très enthousiastes. Ouarda, maman de trois enfants, témoigne : « Nous avons partagé nos connaissances et réfléchi sur la santé, l’activité physique, l’éducation. Cela m’a amenée à changer ma manière d’agir avec ma fille de 7 ans, qui avait tendance à dépasser les limites. On en a discuté avec les autres mamans et les spécialistes. Depuis, je lui explique que ce sont les parents qui décident, pas elle. Et je la cadre davantage. Cette formation m’a donné confiance en moi. Et puis ce type d’activités tisse des liens importants entre nous. On a à cœur que les gens se sentent bien sur notre quartier… »
« Cela nous a permis de sortir de chez nous, d’apprendre à manger équilibré et surtout de penser un peu à nous ! ajoute une autre dame. Nous n’avons plus qu’à mettre en pratique tout ce que l’on a appris… »
Une mise en pratique qui a déjà commencé puisque les participantes, qui ont préparé le repas, avaient commencé leur journée par une marche nordique au parc de Parilly. Avec l’aide de l’ASV, elles vont également s’employer à transmettre ces nouveaux savoirs autour d’elles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *