L'épidémie de grippe démarre

Le seuil épidémique a été franchi la semaine dernière en France métropolitaine. Mais il est encore temps pour les personnes à risque de se faire vacciner.

La grippe a dépassé pour la première fois de la saison le seuil épidémique, annonçant une montée en puissance de la circulation du virus. Le réseau de surveillance Sentinelles fait part de 130.000 nouveaux syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale la semaine dernière, en France métropolitaine. «Le nombre de cas va progressivement augmenter pour atteindre un pic dans 4 à 5 semaines», indique le Pr Bruno Lina, responsable du Centre national de référence de la grippe, à Lyon. L’épidémie sera officiellement confirmée si la progression se maintient la semaine prochaine. En tout, elle devrait s’installer pendant huit à dix semaines.
Pour l’heure, l’âge médian des malades est de 26 ans (les plus jeunes ont 9 mois, les plus âgés 79 ans). «Les tableaux cliniques rapportés par les médecins ne présentaient pas de signe particulier de gravité», souligne le réseau, précisant qu’aucune hospitalisation n’a été relevée. Le syndrome grippal se définit par une fièvre supérieure à 39°, d’apparition brutale, accompagnée de douleurs musculaires et de signes respiratoires.
Sachant qu’il faut environ 15 jours après l’injection pour que le vaccin soit efficace, il est encore temps pour les personnes à risques de le demander à leur médecin, rappelle le Dr Anne Mosnier, coordinatrice nationale des Groupes régionaux d’observation de la grippe (Grog). Le vaccin contre la grippe est pris en charge à 100% pour les personnes fragiles (personnes âgées de plus de 65 ans, femmes enceintes, personnes souffrant de pathologies respiratoires ou d’obésité), jusqu’au 31 janvier.
Désormais, tous les habitants peuvent participer à la surveillance de la grippe, en se connectant à grippeNet.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *