Primaire socialiste : à Vénissieux aussi, les votants ont choisi Hollande

Pour le premier tour de la primaire socialiste, le 9 octobre, 1 122 électeurs vénissians avaient exprimé un choix entre les six candidats. La mobilisation du second tour a connu une légère augmentation : 1 179 personnes sont venues voter (+ 57), soit environ 4% du corps électoral vénissian.

Avec 605 bulletins et 51,31% des votants, le candidat François Hollande l’emporte à Vénissieux aussi. Il progresse beaucoup, puisqu’il est passé de 385 voix à 605. Cependant, il est suivi d’assez près par Martine Aubry qui enregistre elle aussi un joli bond : de 340 à 574 voix. Trente et un bulletins seulement séparent les deux candidats, un écart beaucoup moins flagrant que dans le Rhône, par exemple.

Parmi ces électeurs vénissians, beaucoup n’étaient pas venus le dimanche précédent, assure Chaïneze Kabouya-Benhayoun. La secrétaire de la section locale du Parti socialiste donne l’exemple de son bureau : “À Paul-Langevin, nous avons compté 475 votants, dont une centaine de nouveaux.”

“Tout est perfectible, poursuit la secrétaire de section. Bien sûr, on aurait pu faire mieux. Mais que près de 1 200 Vénissians soient venus voter, ce n’est pas rien. Les contacts ont été très sympas, très enthousiastes et beaucoup de personnes nous ont laissé leurs coordonnées pour que nous puissions les contacter par la suite.”

Si Chaïneze Kabouya-Benhayoun avoue une petite déception à titre personnel, puisqu’elle avait choisi Martine Aubry, elle affirme l’avoir déjà surmontée : “L’essentiel de la bataille de la présidentielle est devant nous. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *