Atoubus : ce qui va changer pour les Vénissians

La ligne 93 sera prolongée depuis la Gare de Vénissieux jusqu'à la Porte des Alpes

Les Vénissians mettront sans doute moins de temps que les autres à s’adapter aux changements qu’apportera Atoubus le 29 août prochain. Le grand chambardement du réseau, ils l’ont en partie déjà connu en avril 2009, quand la ligne de tramway T 4 est entrée en service. On se souvient notamment que la ligne 12 avait été modifiée pour desservir l’avenue des Martyrs-de-la-Résistance et relier le pôle hospitalier des Portes du sud ; et que la ligne 35, qui part du Charréard, avait été prolongée jusqu’à Bellecour. Les lignes 39 (extension de Gare de Vénissieux à Parilly) et 93 (déplacement du terminus de La Darnaise aux Portes du Sud) avaient également évolué. Les changements prévus à la rentrée avec Atoubus, nom donné à la réorganisation du réseau de bus, ne seront pas moins importants. Le Sytral (l’autorité organisatrice des transports en commun dans l’agglomération lyonnaise) a en effet entrepris de dépoussiérer une organisation qui n’avait quasiment pas bougé depuis 1978. Un diagnostic complet de l’offre actuelle a été réalisé, quartier par quartier, par le biais d’enquêtes clients sur le terrain, et à grands renforts d’études sociologiques, démographiques, économiques et urbanistiques à l’échelle de l’agglomération. Plusieurs rencontres avec les élus des communes, notamment celle de Vénissieux, ont également été organisées de façon à prendre en compte les observations locales.

Une remise à plat complète
Le résultat est une remise à plat complète. Nouvelles lignes, nouveaux tracés, nouvelle numérotation, nouveaux horaires, nouvelles fréquences, nouvelles amplitudes de fonctionnement… Le réseau sera structuré autour de 26 lignes majeures, dont la numérotation sera précédé d’un C. Ainsi la ligne 12 deviendra la C 12, elle offrira des passages de bus toutes les 8 à 10 minutes en journée. L’offre est complétée par 71 lignes complémentaires (comme la 35, la 39, la 93…), 15 lignes de proximité baptisées “Soyeuses” (avec un S devant le numéro) pour assurer une desserte fine, et enfin 12 lignes spécifiques qui desservent les zones d’emploi, comme la Zi1 dans la zone industrielle Sud-Est.
Pour le Sytral, il s’agit de s’adapter à de “nouveaux besoins de déplacements, au sein d’une agglomération qui change, avec de nouveaux rythmes de vie”. Les enquêtes de terrain et les études sociologiques ont en effet montré que les usagers sont de plus en plus nombreux en soirée, le week-end, en période de vacances scolaires, et dans les heures autrefois dites “creuses”. De même, avec le développement de nouvelles zones d’activités et de vie, est apparue la nécessité de développer des liaisons transversales, ne passant pas nécessairement par le centre. Bref, il s’agit bien une réorganisation profonde.
Pour les Vénissians, si l’on ne tient pas compte des changements intervenus en avril 2009, les principales améliorations à partir de septembre concernent la ligne 12 (intégralement équipée de bus articulés), la ligne 32 (sensiblement renforcée en fréquence de passages et amplitude de fonctionnement), la ligne 35 (service amélioré surtout en soirée, le samedi et pendant les petites vacances scolaires), la ligne 39 (une nouvelle fois étendue, cette fois jusqu’au quartier du Clos Verger), et enfin la ligne 93 (prolongée depuis la Gare de Vénissieux jusqu’à la Porte des Alpes et le Parc technologique de Saint-Priest. Cette dernière modification était très attendue. Elle permettra enfin aux étudiants vénissians de rallier directement le campus voisin de Bron-Parilly, plutôt que de prendre la ligne D du métro jusqu’à Grange-Blanche puis le tramway T2 jusqu’à la fac, soit un parcours de plus de 30 minutes actuellement.

Les principales évolutions à Vénissieux
Ligne 12 (rebaptisée C 12) intégralement équipée de bus articulés
Ligne 32 sensiblement renforcée en niveau de et amplitude de fonctionnement (dernier départ à 0 h 30)
Ligne 35 renforcée le soir (dernier départ à minuit), le samedi et pendant les petites vacances scolaires.
Ligne 39 aménagée pour desservir le quartier du Clos Verger à Parilly
Ligne 93 prolongée depuis la Gare de Vénissieux jusqu’à la Porte des Alpes et le Parc technologique de Saint-Priest

Tous les renseignements sur www.atoubus.tcl.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *