Renault Trucks : « droit d’alerte sociale » pour recours abusif à l’intérim

Près de la moitié du personnel de l’usine de moteurs de Renault Trucks Lyon serait embauchée en intérim pour un « surcroît d’activité » chronique, selon les élus du CE, qui demandent une requalification en CDI.

Lire la suite