Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Les saveurs de la réussite

Le dispositif intégré médico-éducatif Jean-Jacques-Rousseau a inauguré son restaurant pédagogique : La Fourchette à Rousseau.

De nombreuses personnes étaient réunies pour l’inauguration du restaurant, le 5 juin dernier

Depuis le mois de mars, un nouveau restaurant a fait son apparition près de la Darnaise. Au sein du dispositif intégré médico-éducatif (DIME) Jean-Jacques Rousseau, La Fourchette à Rousseau propose une cuisine locale et solidaire, préparée et servie par des jeunes du dispositif.

Le restaurant a été officiellement inauguré le 5 juin lors d’un temps festif. Une centaine de personnes ont répondu présent, dont les familles des jeunes du DIME, venues découvrir les lieux  et goûter aux préparations de leurs enfants.

L’établissement spécialisé Jean-Jacques Rousseau a toujours proposé des activités de contact et de familiarisation avec le « milieu ordinaire » : avec ce projet, elle ouvre encore un peu plus ses portes. « C’est un restaurant pédagogique à part entière, décrit Florence Thivolle, directrice adjointe du DIME Jean-Jacques-Rousseau. Il a été créé dans une démarche inclusive. Ce projet, c’est pour les jeunes. Pour les mettre en situation, qu’ils expérimentent et apprennent notamment à cuisiner. »

Une formation professionnelle

Au total, 28 jeunes âgés de 14 à 20 ans sont impliqués. Ils interviennent sur la base du volontariat pour le service en salle, la cuisine et la lingerie. Stéphanie Pacrot et Elisabeth Fradon, deux éducatrices, les soutiennent dans toutes leurs tâches. « On a commencé par des pique-niques, des petites ventes à emporter, et on se retrouve dans un restaurant », se félicite Stéphanie Pacrot.

Le coût total du projet s’élève à 350 000 euros, financé par des mécènes et la taxe d’apprentissage. L’établissement peut accueillir 23 couverts, il propose des plats végétariens, du poisson et de la viande : « Nous travaillons avec un code particulier, explique Elisabeth Fradon. Chaque plat à sa couleur. Certains de nos jeunes ont des difficultés pour lire et nous ne souhaitons pas les stigmatiser, donc nous incitons les clients à commander avec ce système. »

Erwan, 19 ans, et Harouna, 16 ans sont ravis de cette expérience

Cette expérience est plus que positive pour Erwan, 19 ans, et Harouna, 16 ans, scolarisés au DIME depuis quelques années maintenant, et qui ont pu faire leurs premiers pas dans le milieu de la restauration, tant au service qu’en cuisine. « C’est bien et ça me donne envie pour plus tard aussi », précise Erwan.

L’un des premiers objectifs de ce restaurant est en effet d’offrir aux jeunes une formation professionnelle. En plus de développer leurs compétences sociales, cette expérience leur apprend le savoir-faire et le savoir-être pour qu’ils puissent, plus tard, trouver des opportunités d’emploi.


Le mardi et le jeudi, sur réservation

Le restaurant est situé à Vénissieux, au 99, rue des Martyrs-de-la-Résistance. Ouvert trois midis par semaine, La Fourchette à Rousseau accueille ses clients le mardi et le jeudi midi, sur réservation. Le mercredi, l’établissement propose des formules uniquement à emporter. Il est aussi possible de se faire livrer à domicile. Tous les plats sont faits maison et des repas végétariens, au poisson et à la viande sont proposés.


“Jean-Jacques-Rousseau”, à Vénissieux depuis plus de 50 ans

Installé aux Minguettes depuis 1973, le dispositif intégré médico-éducatif Jean-Jacques-Rousseau reçoit près de 114 jeunes. L’établissement est géré par la fondation OVE. Trois types d’accueil sont proposés : en journée, en hébergement et en accueil de service. Le DIME est proposé aux personnes de 12 à 20 ans qui ont des troubles du neurodéveloppement. Ce dispositif, ouvert 210 jours par an, du lundi au vendredi, accompagne les jeunes vers une autonomie et un épanouissement personnel pour qu’ils puissent bénéficier d’une insertion sociale et professionnelle.

« Nous avons une bonne implantation territoriale avec plusieurs partenaires locaux, notamment la municipalité, rappelle Florence Thivolle, directrice adjointe du DIME Jean-Jacques-Rousseau. Nous avons des liens forts qui s’inscrivent dans le temps. Ils permettent d’accompagner les jeunes vers le milieu ordinaire et vers une vie citoyenne pleine et entière. »

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez également

Portraits

Ce n'est pas pour ses performances sur le 42 km que Stéphanie Tranchand a été sélectionnée pour le marathon de Paris "bis", réservé aux...

Culture

Respectivement chanteuse et batteur de Da Break, un groupe programmé ce 12 juillet aux Fêtes escales, Jennifer "Hawa" Zonou et Rémy Kaprielan nous ont...

Culture

Deux soirées et une journée qui installeront dans les mémoires, à n’en pas douter, d’excellents souvenirs. Du 12 au 14 juillet, les Fêtes escales,...

Actus

On comptabilise notamment 265 patrouilles sur des sites repérés comme des lieux de regroupements, en particulier dans le quartier du Centre.

Actus

Michèle Picard a présenté, jeudi 11 juillet, les travaux en cours dans plusieurs structures municipales. Gros plan sur quatre chantiers.