Une « Nuit des écoles » à Ernest-Renan contre la loi Blanquer

Les enseignants de l’école Ernest-Renan organisent ce soir une « Nuit des écoles” à laquelle ils invitent les parents d’élèves. Objectifs de cette soirée : expliquer les dangers de la loi Blanquer et préparer ensemble la manifestation du 30 mars prochain à Lyon. Toutes les organisations syndicales ainsi que la FCPE appellent à cette journée de mobilisation. Les professeurs exerçant de la maternelle au lycée et les parents défileront pour réclamer une autre politique éducative.

Pour les enseignants, la loi Blanquer dite “pour l’école de la confiance”, votée en février dernier, est inacceptable. Elle prévoit notamment la possibilité de regrouper les classes d’un collège et de plusieurs écoles d’un même secteur au sein d’un  « établissement public local d’enseignement des savoirs fondamentaux ». Cette mesure vise, selon le ministre de l’Éducation, une plus grande unité entre le primaire et le secondaire. « Certes ces établissements ne seraient créés que lorsque la communauté éducative le jugera nécessaire. Mais nous ne voulons pas entendre parler de ce projet car une fois qu’il sera mis en place, même à titre expérimental, on redoute son évolution, précise Bernard Bagaggia (SNUipp), directeur de l’école primaire Ernest-Renan. Par ailleurs notre ministre souhaite museler les enseignants, en leur empêchant d’expliquer aux parents ce qui ne va pas dans le bon sens pour leurs enfants. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *