1850 PV en quatre mois

Le maire a pris l’habitude de communiquer régulièrement sur l’activité de la police municipale. Les derniers chiffres indiquent que 1850 contraventions ont été dressées sur les quatre derniers mois de l’année 2018 pour des infractions au code de la route.

Le 10 janvier, le maire Michèle Picard a communiqué les chiffres concernant l’activité et les résultats de la police municipale pour les quatre derniers mois de 2018. Durant cette période, les agents ont effectué 1 850 verbalisations pour des infractions au code de la route, dont 141 pour non-respect des feux rouges et des stops, 234 pour non-port de ceinture et 160 pour des débordements liés des cortèges de mariages.

“Les verbalisations liées à des infractions et rodéos lors de cortèges de mariages représentent près de 10 % du total des verbalisations, essentiellement concentrées sur les fins de semaine”, précise Michèle Picard, qui est personnellement en charge depuis 2014 de la délégation à la sécurité et à la tranquillité. Le maire met en avant “une action forte menée par la police municipale autour de ce type d’incivilités routières qui impactent régulièrement le quotidien et la sécurité”.

Concernant la lutte contre le trafic de stupéfiants, 1,8 kg de cannabis a été saisi, et 24 interpellations (sur 43) ont été effectuées sur flagrants délits. On notera aussi que 323 véhicules ont été enlevés, soit une progression de 16 % par rapport à la même période en 2017. La police municipale a par ailleurs participé avec ses partenaires à nombre d’opérations visant la délinquance, la sécurisation de lieux sensibles, la sécurité routière, les aménagements urbains, les risques liés à la santé, l’hygiène et la salubrité. “Nos équipes ont notamment été mobilisées aux côtés de la police nationale pour les manifestations liées au mouvement lycéen”, souligne le maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *